Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Interview et débat | Accueil | 10 juin, un an plus tard avec nos excuses... »

03 juin 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Riquet

Pour une saine éducation des masses en matière de vie publique, donc politique.
S'agit-il aujourd'hui d'un domaine où règne l'intégrité?
Sur l'Europe et d'autres sujets, il est des gens qui ne jouent pas la langue de bois. Ceux-ci sont souvent honnis par la corporation de leurs pairs, lire ainsi:
{{ Les médias, pouvoir intouchable ? Ivan Rioufol 13/06/2008. A méditer.}}

https://www.lefigaro.fr/debats/2008/06/10/01005-20080610ARTFIG00634-les-mediaspouvoir-intouchable.php

Pierre-Yves

Dago,
Le bourgmestre de Dinant est populaire comme l'était JCVC: 2 "machines à voix".
JCVC a assumé en démissionant de son poste de Ministre.
Le bourgmeste de Dinant continue à faire des voix qui profitent maintenant au MR, peu importe d'où il vient (CDH): il est à présent dans la maison bleu et le président du MR n'ose rien contre lui, car il perdrait 1 siège, c'est certain, sans son apport de voix.
A côté de cela, la dame d'amay c'est peanuts...

Dagobert

et hop, notre rouge caméléon remet le couvert...
Rappelez-vous -PYL- qu'en matière de 'hauteur' il y a des altitudes négatives (en forme de gouffre) ou en élévation (de montagne). Cessez donc de tomber dans vos trous, changez d'un refrain éculé.
Dernier 'trou' quand vous êtes acculés à reconnaître que le MR a vite démissionné une échevine douteuse...'? là ça vous dépouille de l'argument qui précédaient? qu'à cela ne tienne vous revoici remettant un autre couvert. Un coup dans un steak 'cuisson saignante' en invoquant le cas d'un autre cas, dinantais celui-ci? Voulez-vous parler des mises en cause répétées d'un bourgmestre ex-PSC, transfuge MCC, du nom de (..... : remplissez ici dans les pointillés)? Rassurez-vous : la Justice précédemment sous Onkelinx y fait son devoir, comme je le soulignais ce matin. Et les gens de Dinant marque à cet homme un plébiscite qui leur appartient et vous ne pouvez nier!
Vous n'apparaissez donc que pour répandre du fiel, caméléon, jamais pour suggérer une action qui inverserait ces 40 années d'abus des gauches + syndicats en notre Wallonie. Celle-ci tâche péniblement de s'extirper de cet état exangue? Tant mieux, ça demandera du temps et surtout d'autres têtes + dispositions mentales qui heurtent votre idéologie. OK. Faut un choc pour changer l'état où vos copains l'ont abaissée. Si profondément qu'elle est forcée de quémander depuis 15 ans à l'Europe et à puiser dans la poche de ses contributables (ceux qui travaillent, pas ceux qui gladent).
Vos médiocres interventions vous disqualifieront aux yeux des gens qui pensent plutôt que de médire si petitement. Allez, caméléon, ne manquez pas votre W-E, ça fatigue les oisifs.

Pierre-Yves

Dago,
En effet, je ne cite ni les personnes ni les partis car je tente de prendre un peu de hauteur, ce qui est très loin d'être votre cas.
J'apprécierai les efforts du partis que vous soutenez quand il sera conséquent avec lui-même: demander la démission d'une pauvre echevine inculpée, cela semble plus facile que faire de même avec le bourgmestre de Dinant.
Ce dernier rapporte évidemment de nombreuses voix et ceci explique donc cela...
La petite echevine, ce n'est qu'un fusible périphérique pour sauver les apparences.
Pour cette histoire de site me concernant, vous devez confondre, désolé!

Dagobert

RE au caméléon d'alias Pierre-Yves (*), tjs filieux, ravi d'épingler une Mme D (MR Amay)

Voyez, caméléon, il y a des intervenants qui osent la citer. Non par délation mêlée de sous-entendus comme c'est régulièrement votre cas, mais tel un fait explicitement relaté par la presse de ce jour.

Admettez, caméléon, qu'il y a dans chaque groupe humain des crédules, des rats, des abuseurs, des psychopathes, des profiteurs (variante parvenus), des 'tourciveux' dit-on à Liège.
En dénombrer un(e) est anecdotique. En compter par douzaines devient problématique pour notre société. Chacun, curieux de l'actualité hors ce blog, aura déjà noté qu'il s'en compte beaucoup plus dans certains groupes que dans d'autres. Et qu'un grand mutisme règne à l'égard de certains mafieux qui ont fait jouer leurs 'fusibles' jusqu'au jour où une Justice rassérénée et plus efficace leur mettra la main au collet. Ce que tous nous espérons ici. Au besoin, hâtez-vous de nous en donner la liste?

(*) curieux de remarquer -caméléon- que l'accès déjà cité à votre site s'est désactivé très récemment. Pour mémoire:
https://www.suffrage-universel.be/pyl.htm
il était porteur d'un CV éloquent, de couleur changeante, là où portent 4 à 8% des gens. ;o(

Pierre-Yves

Parlant langue de bois, je trouve que le traitement médiatique réservé à l'inculpation d'une Echevine non socialiste sur RTL est assez parlant sur les orientations politiques de cette chaîne.
La dame aurait été PS que cela aurait fait la une...
Si cette chaîne est inféodée à un parti (comme certains le disent souvent ici), ce n'est pas au PS en tout cas...

Fils de la terre

Eh quoi? on endette encore et plus? Je suis pas Wim Moesen, mais économiste, ça oui! Alors un: (( financer de nombreuses prestations de service public ainsi que la sécurité sociale)) ;;;
personne de sensé ne le conteste, sinon que l'EFFICACITE GLOBALE est discutable, comme vous le dites bien (6e 13e). Donc l'affectation des investissements prioritaires sur une perspective court à long terme doit être objectivée, pas plus clientéliste. Ici, l'observation est une distorsion continuelle des pouvoirs publics n'ayant guère à voir avec un bien-être adapté ou aussi durable. Tout sur le CT, le m'as-tu-bien-vu etc.
A croire qu'il n'y a plus de nos pays occidentaux que des malades, stressés, éclopés, chômeurs, et j't'en fous encore. Faut s'être baladé dans les pays étrangers pour estimer comment faire, sans imiter les travers du voisin.

Curieux de constater dans l'UE un délitement perspectif des pensions 1ier pilier (légale), un fait avéré que les gauches ne veulent reconnaître, car elles rejettent dogmatiquement les solutions 2e et 3e piliers qui sous-entendent une RESPONSABILISATION individuelle dans le devenir du système.
Allez dire pourquoi un tel rejet? Objectivité tu me tues?

Zébulon

Si le niveau d'imposition est élevé en Belgique, les impôts servent à financer de nombreuses prestations de service public ainsi que la sécurité sociale, a rappelé le professeur Wim Moesen, de la KU Leuven. Ce dernier a toutefois mis en évidence l'absence de corrélation entre l'importance des revenus fiscaux d'un Etat et la compétitivité du pays. "En comparaison avec 22 autres pays de l'OCDE, la Belgique figure en sixième place au niveau de l'importance du budget de l'Etat mais tombe à la treizième place au niveau de l'efficacité des pouvoirs publics", explique Wim Moesen.

https://www.lalibre.be/economie/actualite/article/426673/la-pression-fiscale-n-a-pas-diminue-en-trois-ans.html

E. G.

Zébulon il y en a qui excellent dans les "trucs financiers alambiqués".

Quand les gauches (essentiellement PS) veulent tirer, elles prennent SPF Finance et Reynders pour cible.
Mais c'est vite oublier en effet les finances de nos régions. Si la Flandre s'est forgée une image de rigueur de gestion, force est de noter qu'au sud il y le Pépé Daerden, expert en entourloupes comptables & financières. Un Daerden qui cumule de surcroît le rôle budgétaire à la RW et en CF.
Les acteurs PS ont tiré à qui mieux-mieux sur la DLU (faut viser des épargnants nantis mais pardonner aux clients assistés, mêmes ceux gros abuseurs). Montages flous que cette DLU? que non: l'instrument d'un rattrapage, même s'il ne "produit" pas autant que les espoirs initiaux de nos fiscards.
Alors, serait-on à bout de trucs et ficelles côté RW pour oublier d'adopter d'autres instruments qui valent à la région un rating AAA au même titre que de bons Etats parce que solvables? Là vient l'expert en trucs et ficelles ansois.
C'est pas mal que L'ECHO se fende d'un article dénonçant les entourloupes RW.
Pas mal qu'un gars de Somme-Leuze (pas loin de Hotton-le-Courard) démonte les mécanismes qui chargeront nos enfants wallons de 5.000 €/ménage, comme les débordements des '70-80s PS-CVP gonglèrent la dette fédérale belge vres les 10.000 €/tête si je me souviens! Attendons la suite...

Zébulon

Rien à voir avec le schmilblik (quoique):

Saine gouvernance wallone:

https://www.lecho.be/actualité/belgique/EXCLU_-_La_dette_cachee_de_la_Wallonie_atteint_4_milliards_d'euros.7570233-589.art

Parent laïque

@ Guillaume: je soutiens pour partie la description que vous donnez de la situation actuelle.
Mais il ne faut pas en incriminer le politique indistinctement! 45 ans de débats orientés!
Si vous avez lu avec soin des commentaires antérieurs relatifs au thème Enseignement sur ce même blog, vous devrez admettre que les parents y sont autant mis en cause que les autorités.
Ceux qui ont avili la profession sont le couple infernal constitué par des P.O. omnipotents et incompétents adossés à un syndicat imbécile (en particulier). Le problème existe partout, mais à un degré moindre dans le Libre (car la manière d'y gérer les problèmes humains y est moins teintée de politisation).
Que votre frère ait dû quitter le métier en étant motivé est un des nombreux cas rapportés (sauf par un zozo rouge qui prétendait être dégoûté de vivre dans le Libre et désireux de muter vers l'Officiel)...

Guillaume

A Caroline,

Pendant des années, le politique a assez craché sur les enseignants. On a viré près de 12000 enseignants par tranche de 4000 du temps des Onkelinx, Di Rupo.

Les jeunes professeurs qui arrivent passionnés sont vite dégoutés car souvent peu soutenus par leurs collègues et aussi à cause d'un non-respect grandissant des élèves mais surtout de leurs parents. Ils sont contestés tout le temps et parfois même devant leurs élèves par certains parents qui aiment les humilier.

C'est un métier complètement dévalorisé. Mon frère l'a quitté après 10 ans, il s'est donné corps et âme. Il organisait un spectacle avec ses élèves chaque année mais à cause de jalousies internes, c'est devenu invivable et surtout donner autant d'énergie pour souvent peu de résultats ...

Gare à la météo

En matière d'inverse de la langue de bois, mais tout aussi absurde et irresponsable qu'elle:

NUCLEAIRE {Mercredi, l'incident intervenu dans l'unique centrale slovène était mineur et l'alerte européenne, la première depuis 1987, n'aurait pas dû être lancée.

«Une farce.» C'est ainsi qu'un expert européen du nucléaire qualifie la gestion par les autorités européennes de l'incident survenu mercredi après-midi dans la centrale slovène de Krsko, un réacteur à eau pressurisée de type Westinghouse similaire aux réacteurs à eau pressurisée français.} (extrait Figaro Internet)

On ne sait qui s'était le plus réjoui de cette fausse alerte, entre Greenpeace et les médias qui ont inutilement semé la panique.
Gare, l'épidémie de paranoïa nous guette. C'est dans l'air du temps.

P'tit  Doc

@ Patrice L.,
loin de moi l'idée d'imiter les foules délirantes de "supporters" du foutteballe.

Vous avez parfaitement raison de questionner la gabegie qui environne l'exploit sportif. Autant d'argent public qui n'ira pas à destination d'une dynamique régionale dont on a grand besoin dans le sillon Sambre-Meuse. Dynamique autre que d'entretenir les beuglements de ceux à qui on offre des jeux pour les détourner d'autres attentions (ce que j'adressais déjà dans mon post).

50% de la population paye ainsi abondamment pour 5% qui s'intéressent à ce sport-là!
Mais Daerden connait les "trucs" pour fasciner les petits esprits...

Patrice L.

à P'tit doc,

mon intervention ne s'attardait volontairement pas à l'exploit sportif, qui est réel. J'ai plutôt un problème avec tout cet argent qui part dans la construction de stades. Vous citez Charleroi. Je pense aussi au Standard, dont le stade a été rénové pour l'Euro 2000 et dont la direction ne veut déjà plus. Idem pour le stade roi Baudouin. N'étant moi même pas fan de football, je comprend avec difficulté le choix d'investir tant d'argent dans ces infrastructures tandis que la région en roule pas sur l'or. Les infrastructures ne sont d'ailleurs qu'une partie du financement public du sport professionnel.
Peut-être devrais-je aller au stade le dimanche après-midi?

Robin

Rassurons-nous bonnes gens, tout ça n'est que radotage.
La situation va s'améliorer rapidement. En tout cas pour quelques briques de 50 écoles soigneusement désignées. Grâce à une décision en duo présidentiel des C.F. x R.W. version Rudy Demotte.

Solution à obtenir au travers de partenariats PPP (public + privé). Nos imaginatifs prétendent résoudre ainsi un des vieux problèmes caractérisant nos murailles d'accueil: une vétusté "réelle ou déclarée". En langage financier, j'appellerais volontiers la chose une variante du # sales and lease-back # à l'instar de ce que fit NMBS-SNCB du temps d'Etienne Schouppe pour financer leurs rames sans dette apparente.

L'opération s'apparente aussi à celles menées sous Gvt Verhofstadt III avant 2007. C-à-d vente de bâtiments publics et location à long terme un peu en prêt emphythéotique? Effet immédiat de réduction de la dette au détriment de charges récurrentes sur le budget ordinaire. L'idée -pas dénuée de sens- était fustigée par les milieux d'opposants qualifiant la chose de vente des bijoux de la mariée. Bijoux de qualité délabrée va sans dire. A charge pour les nouveaux proprios de rénover et rendre fonctionnelles des constructions souvent obsolètes.

Qu'est-ce qui change actuellement? Eh pardi, la majorité en place en C.F. avec PS plus CdH en 2e roue de la brouette communautaire. Et l'idée jaillit, sans critique, hors celle des établissements qui se trouveraient exclus du choix prioritaire. Devinons alors sur quels critères les choix immédiats seront posés? Et sur quelles modalités de passation de marchés publics nous assisterons aux opérations?

Reste une GIGANTESQUE QUESTION: nouveaux murs, mais qu'est-ce qui va changer dans les murailles intérieures de ceux qui peuplent les établissements? Car dans ce mirage transformationnel, ce sont les gens et à peine les murs qui compteront. CQFD.

P'tit  Doc

à Patrice L.:
* La victoire du foot équipe Tubize est un acte méritoire de quelques-uns! Bravo à eux. Fêtons un bref moment. Puis réfléchissons un autre moment.
Quels sont les liens probables avec nos problèmes d'enseignement?

* Certains en CF (surtout Wallonie, hors Gares de Schaerbeek et Evere) ne voient d'avenir que dans nos terres vouées au tourisme plutôt qu'à l'agriculture et à de nouvelles industries. J'évite ces "hangars-dépôts" voués bêtement à la distribution locale. Une vue confirmée à l'examen des programmes politiques locaux/régionaux en RW. A chacun de nos rouges villages donc son beau centre sportif+récréatif, logé à côté du centre PMS (pour psycho-médico-social) et du bureau de chômage adjacent.

* Des causes profondes? Nos esprits pollués par des effluves populistes émanant du PTB du PS et parfois du MOC. Ainsi, devant les déficiences chez certains enseignés, faut bien les complaire par de la chimiothérapie ludique. Celle-ci les entraîne vers l'au-delà des tristes réalités du travail quotidien ou souvent de son absence.

* Nuançons! Que Tubize et la région méritent de connaître un renouveau est un juste droit. Que le foot et le ludique apportent un " + " restera question ouverte au-delà des campagnes électorales en cours. Que Mr CdH Langendries (pour ne pas le nommer) obtienne de gras subsides (en dizaine de millions d'€) via Papa PS Daerden, devrait faire bondir le contribuable qui va cracher au bassinet. Car c'est autant d'argent qui n'ira pas vers le RID pour "Renouveau Industriel Durable"! Mais on sait pépé D. être grand pratiquant du sport (du coude droit). Puis sur ce souvenir de tous temps que le fouteballe a toujours rallier les électeurs lambda. Il n'y aura qu'à justifier les projets sous un vocable "soutien contre la violence de jeunes", voire "éducation des masses populaires" ou encore blabla.

* D'ailleurs, avant 1999, n'est-ce pas de la sorte qu'un réseau de truands carolos affiliés à l'USC aidèrent à faire construire un giga-stadium pour la Cup'2000. Investissement public qui pèse depuis lors sur les épaules de ceux qui ne sont pas cotisants de l'USC en question?

Voyez Patrice, derrière toute tromperie il y a une logique, vite gobée par ces poussins fécondés par le rouge coq wallon. Quand bien même personne ne le croirait.

* Restons persuadés que ça va en générer de ces MBA et super-techniciens d'industrie parmi tous les pratiquants de la tribune dominicale puis des bistro-restos du stade. A Anderlecht, on vous en raconterait encore d'autres.

A. de Tocqueville

Faisons un contrat pour l'école sur 50 ans. Mes petits-enfants seront sortis de l'université s'il en existe encore.
Pourquoi se presser? Les touristes du monde entier se bousculent pour visiter nos charbonnages.

Patrice L.

Hors sujet. Voici un nouvel exemple du mélange des genres: quand un bourguemestre est en même temps président de club de football, il mélange allegrement les portefeuilles. Et le Swaaar trouve évidemment cela normal (et crée en passant une nouvelle micropolémique communautaire):
"...Tubize doit tout construire, au propre comme au figuré : un stade (une nouvelle tribune pour le 15 octobre, avec les Flamands qui critiquent déjà la large intervention publique à ce niveau, un classique au nord du pays),... "

Caroline

Je pense que Simon a raison quand il dit que l'enseignement souffre d'un "abaissement d'une qualité de la formation des futurs « Maîtres » et la faible motivation d'un grand nombre de ceux qui vont vers la profession en étant dépourvus de la passion/vocation nécessaire pour un métier à carrière plane (études de doctorants liégeois, années '80s)". Cette dimension conjuguée au système des nominations constitue la mort de ce métier.

Simon

« Qui va lentement va sagement » semblait dire un vieux dicton latin.
« Rien ne sert de se précipiter » en dit un autre. Voire!

Des propos inadaptés en effet. Car en une période où tout et tous dans le monde vont vite, il y a intérêt à actualiser des dictons éculés selon le contexte où on voudrait les coller en guise d'hypocrite excuse.

50 ans pour réformer en Finlande? NOKIA a fait son turnaround en 10-12 ans!
Et chez nous, dès avant PISA, il y eut nombre de questionnements au sujet de la qualité de l'enseignement, le flop quasi généralisé du « Rénové » et d'incessantes réformettes durant les années '70 - '90s. Inadaptation des mentalités chez les parents, dans les P.O., chez certains enseignants eux-mêmes. Tout autant, des critiques méritées à l'égard de l'abaissement d'une qualité de la formation des futurs « Maîtres » et la faible motivation d'un grand nombre de ceux qui vont vers la profession en étant dépourvus de la passion/vocation nécessaire pour un métier à carrière plane (études de doctorants liégeois, années '80s).

Alors, devant tous les discours lénifiants de dizaines de politiques, de dirigeants bureaucrates en C.F., de ces fédérations de parents que je fréquentai en d'autres temps..., j'ai envie de dire « Y en a marre de tous ces cons qui jargonnent et ne font pas, ou font de manière inefficace».

Pour m'être baladé professionnellement dans pas mal de pays, dont les scandinaves, sachez CPEONS & consorts que les finlandais se sont maniés le train depuis que l'effondrement de l'économie-échanges à 40% avec l'URSS les avait profondément déstabilisés dans les '90s. Sachez que leur mentalité n'est pas celle d'un socialiste wallon très ordinaire.
Admettez que la Wallonie (qui est avertie d'un risque de collapse majeur depuis plus de 20-30 ans) avait besoin d'un soubresaut mental. Et que depuis ces années-là, déjà perdues, ce n'est pas le moment d'invoquer la perspective d'attendre 50 ans de plus pour obtenir des RESULTATS. Car les chinois, les indiens, d'autres sont à vos trousses et vous marchent déjà sur les têtes de penseurs étroits qui sont les vôtres!
Bon Dieu, qu'est-ce qu'on a fait pour compter tant d'attardés parmi nous?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan