Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Débat "La crise belge : vue d'Europe" | Accueil | 474.000 euros pour Quaden : écoeurant ! »

07 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

van der Linde

Dans un genre journalistique (au nombrilisme douteux) paraît que ce fumeux "réalisateur" Ph.Dutilleul RTBSien du 13-12-2006 commet un livre explicatif (d'autres diront commet le forfait d'un non-repenti).
Pas vite gêné de son "exploit" ce Phil de la virtualité. Lui et l'affilié DeBrigode font cette paire d'irresponsables légers qui ont largement entretenu l'atmosphère pré/post électorale du 10juin, en un lien obscur avec ces acteurs de la Flandre radicale.

Clothaire

Bart De Wever a donné récemment une conférence au NSV, organisation néo-nazie proche du Belang et de Voorpost dans les manifs. Couleurs du drapeau "noir-blanc-rouge", celles du Reich de 33 à 35, titre de leur journal, Sinjaal, le même que celui du tristement célèbre magazine collaborateur.Tout cela est sur internet (mots clés De Wever et Nsv). Il y a même des photos. http://flandre.novopress.info/?p=2908

Cervantes

Beste vriend van het Noord,
Votre qualité d'expression en français fait plus plaisir à lire que celle que mon néerlandais ne pourra jamais susciter.
En tant que wallon, sur votre (cit.): Ils sont rares, les politiciens qui sont aussi « clairs et francs » comme lui.
j'émets une prudente réserve. Pour avoir écouté Bart DeWever dans nombre de ses interventions (en français, via micros), le "pas d'agenda caché" fait un peu poème épique.
Dommage. Nous -francophones- partagerons avec BDW et beaucoup des réformateurs nord/sud le voeu de responsabiliser davantage les régions. "Savoir se prendre en charge" est un trait de force humain; il faut donc l'encourager. Louis Michel et d'autres libéraux ne disaient pas autrement (cfr. interviews). Ce qui à nos yeux pose néanmoins problème, c'est la méthode à courtes vues du NV-A (objectif 2009, plutôt que la BE 2019)... Et BDW qui vient d'être réélu à 98,98% par vos 10.000 membres NV-A, ça fait mieux que le taux électoral de Didier Reynders à la présidence MR. Un peu la manière soviétique, dirait "uw slechte fransgezinde buurman"! Par nuance, j'ai apprécié les propos du frère de Bart (celui prof. à la RUG). Evidemment, celui-ci est mu par d'autres mobiles que l'ambition électorale. ça change tout dans le jugement porté par deux enfants d'une même éducation familiale (un peu comme les frères Eric et Herman VanRompuy au CD&V?).

Avec d'autres francophones, je suis persuadé que le jour où Bart DeWever prononcera "Eendracht maakt macht" devant une assemblée de ses membres NV-A, nous lui sourirons dans le meilleur esprit belge (s'il en reste un peu).
Hartelijk, Cervantes

Van Lysebetten

Monsieur Cervantes,
Cela me fait plaisir de lire une réaction "normale". J'en ai lu d'autres sur les blogs du Soir.
Mais il n'empêche que j'ai l'impression que le sentiment de paranoïa des francophones (tous?) envers la NVA démontre le fait qu'ils ne se donnent pas la peine de BIEN entendre ce que Bart De Wever dit.
Ils sont rares, les politiciens qui sont aussi « clairs et francs » comme lui.
Il n’a pas d’agenda caché.
Mais ce qu'on oublie, c'est que tout ce qui fait "peur" au francophones, ce sont des choses qui ne sont NULLE PART dans le programme du CARTEL.
La discussion devrait se limiter à ce qui "est sur la table, hic et nunc". Comme vous dites(cit.)
.....
jouer aux boutefeux et tentent de déstabiliser les institutions fédérales pour mieux accomplir leurs desseins...(fin), pouvez- vous donner preuves de cela avec des textes du programme du CARTEL?

Cervantes

Geachte Heer M. Van L.: ce n'est PAS une aberration mentale.
Clairement une simple analogie (métaphorique).

Quand certains (welke achternaamen, aub?) veulent jouer aux boutefeux et tentent de déstabiliser les institutions fédérales pour mieux accomplir leurs desseins politiciens, alors démocratiquement nous nous sentons la LIBERTE (VRIJHEID) de comparer les visées des uns et des autres au travers de l'U.E.
Il ne s'agit évidemment pas des mêmes méthodes (attentats aveugles) dont les ETA ou islamistes sont coutumiers. Non, en notre BE ...encore fédérale... c'est de subtiles hypocrisies dont il s'agit. Certains à la NV-A en ont démontré leur intention.

Marcel Van Lysebetten

citation: "Incertitude et instabilité sont les mots qui reviennent"
là, c'est pas la NV-A mais l'ETA ......."

Is dit een vorm van zinsverbijstering, of is het slechts paranoia?

Het is wellicht niet erg bevorderlijk voor een klimaat van goede verstand(?)-houding(!)

Mateusz Kukulka

Ce billet a été repris dans la revue des blogs du Politique show (www.lepolitiqueshow.be).

Bien à vous.

Cervantes

Lorsqu'on lit l'interview de J.M. Aznar rapporté dans Vif/Express 7-3-2008 pages 76-80,
on partagera avec l'Espagne une part de votre réflexion suivante:

"Incertitude et instabilité sont les mots qui reviennent"
là, c'est pas la NV-A mais l'ETA et la rouge molesse de Zapatero.

Thierry

gribouille, vous me copierez 100 fois pour vous le faire rentrer dans la tête:
Ik ben een franse rat en ben daar fier op !


lol gloups...euh désolé!

Babette M.

"comme X, occupe de hautes fonctions européennes."

Il est un refuge confortable pour nombre d'élus en quête de resourcement royalement payé: ces chères institutions de l'U.E.
Pourtant, dans la tourmente structurelle intérieure des Etats-Membres et des Régions (plus de 283 en U.E.), les places de combat face aux besoins réels, combat constructif et ardu c'est chez nous (E-M)qu'il faut les occuper, pas dans ce 7e ciel où rêvent tant de bureaucrates qui se croient créatifs et proches des citoyens (rigolons)!

A. de Tocqueville

Au risque de me répéter, faute d'une réflexion sur une large réforme de l'Etat, nous nous exposons à d'autres crises majeures dans les mois qui viennent.

Lombard

Je ne sais pas si Dedecker est un radicaliste, mais c'est le seul flamand a avoir avoué que la Flandre ne s'en sortira pas SEULE pour le paiement des pensions flamandes dans 15 ans, ils seront 30 % de pensionnés ! Donc , donnant donnant, si on scinde dans le social, on scinde TOUT !!

Robin électoral

[En Flandre, il est assez fréquent de commencer son parcours politique par un radicalisme électoralement payant avant de se transformer en vieux sage,] (A.D.)

Ne serait-ce pas un constat universel, hors ces régimes latinos et communistes?
Je n'ai aucune admiration pour des historiens bornés ou manoeuvriers flamands. Remarquons néanmoins entre
nord et sud des ressemblances chez certaines gens, plus qu'il n'y paraît au premier regard.
Ainsi n'est-ce pas - radicalité et utopies entremêlées - ce qu'on perçoit chez nous par l'adhésion aux dogmes d'éternelle lutte des classes de MARX, plus ses produits dérivés (ce syndicalisme dit de combat ...d'arrière-garde).
Suffit de se rappeler combien d'éminences visionnaires (hum..) dont on avait fait grand tapage des thèses se radoucissent avec l'âge. Eminences issues des rangs ULBrusselensis, de combattants liégeois et montois. Panorama? un profil grand cheick rouge, un catho d'athien converti, ces tribuns de tribune renardiens, coolsiens, pater dehoussiens).
Jusqu'où leurs thèses ont-elle mené notre francophonie à l'aube du 21e siècle?

gribouille

Hélas oui, on n'est pas encore sorti de l'auberge.
Je suis belge francophone et je dois dire que mon problème est que je ne me sens pas la fibre wallonne..C'est pour moi un véritable problème.
Je n'ai aucune envie de vivre dans une république wallonne ni de devenir citoyen français et je m'inquiète de cette montée du sectarisme flamand.
Difficile......

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan