Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Le dernier poilu | Accueil | RER : il n'est jamais trop tard... »

17 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Zébulon

@Refus du Forem

> Alors imaginez celles qui n'en disposent pas,imaginez les chances d'obtenir un emploi bien rémunéré et valorisant [...]

Si le coût du travail n'était pas à ce point exorbitant, ces dames pourraient travailler "en clair", avec des contrats les protégeant pleinement, tout en ayant autant d'argent en poche qu'elles n'en ont maintenant.

Seulement voilà. Le dogmatisme des uns fait qu'il vaut mieux avoir sa clientèle à la botte, en la persuadant qu'on la défend (tout en piquant dans les caisses), que d'offrir des perspectives plus volontaires. Le volontarisme, on n'aime pas dans certains milieux.

REFUS DU FOREM


"minimexées faisant des ménages en noir"
Au risque de me répèter ,il est clair qu'avoir des ovaires
ne favorise en rien une réinsertion sur le marché de l'emploi et ce même avec des diplômes.
Alors imaginez celles qui n'en disposent pas,imaginez les chances d'obtenir un emploi bien rémunéré et valorisant,car si les femmes,à une certaine époque,ont voulus "retravailler" ce n'était certainement pour aller s'occuper des tache ménagères des autres femmes..... .
Par conséquent les tricheurs sont bien plus souvent de sexe masculins célibataire ou en couple(de chômeurs).....
Le secteur du bâtiment(surtout)offre beaucoup d'emplois bien rémunérés aussi bien en déclaré qu'en "black"...
(le cas du psy est un exempl.rarissime)

Lorsque l'on arrêtera de se voiler la face,on pourra régler les problèmes d'emplois ,de formation en Wallonie......

Pourquoi ne pas faire comme au Luxembourg où les femmes on leur propre organisme"onem/forem",ce qui permet de mieux cibler les problèmes qu'elles rencontre pour retrouver un emploi INTÉRESSANT et BIEN REMUNERE.

Mais cela arrangerait-ils la masse salariale masculine Belge de gauche comme de droite...ouvriers comme intellectuels....?

Zébulon

@ Eric
> chômeur décrit systématiquement comme un nuisible

J'aime me garder des généralisations abusives, néanmoins un petit relevé des chômeurs dans mon entourage immédiat m'indique qu'ils trichent TOUS, sans exception : psy au chômage depuis 8 ans ayant un cabinet où il reçoit une clientèle (40 euros la séance), "handicapé" travaillant 50 heures par semaine en noir, minimexées faisant des ménages en noir, chômeur de longue durée bricolant les voitures et multipliant les travaux en noir, etc.

L'image que l'on se fait de certain chômeurs n'est pas uniquement le fait des vilains méchants ultra-néo-libéraux. Il suffit que les quelques gogos surtaxés regardent autour d'eux. Et ça, même la propaganda abteilung du PS ne pourra rien y faire.

Franz

Les flamands n'ignorent rien ce qui se passe en Wallonie, c'est d'ailleurs une des causes de tensions envers notre CF, au-delà du contexte linguistique sur lequel tout le monde s'apesantit trop facilement...
En ce qui concerne le FOREM et ses affidés, je crois avoir lu d'autres que vous dénonçant leurs errements et manipulations para-politiques. Si nous trouvions une solution pour amoindrir l'influence du PS dans ces structures, un mieux serait enfin possible. En dépit des évidences sur leurs manquements, les rigidités persistent; un "contrat" ne sert guère avec eux.
On attend la recette providentielle. La trouvera-t-on chez l'électeur profil PS wallon? c'est loin d'être sûr, suffit de lire les commentaires d'un certain Pierre-Yves, régulièrement scotché sur ce blog.

REFUS DU FOREM DE FORMER LES CHOMEURS

AU FOREM AUSSI,SI VOUS NE DISPOSEZ PAS DE 2 ANS D'EXPERIENCE DANS CERTAIN DOMAINE(MEME EN PENURIE),ON NE VOUS PRENDE PAS EN FORMATION(comme se remettons à niveau alors?????) ET SI VOUS AVEZ PLUS DE 30 ANS?VOUS ETES TROP VIEUX,ET CE MEME SI VOUS JUSTIFIEZ D'UNE SOLIDE FORMATION PASSEE.
Il est vrai qu'avoir des ovaires ,c'est un fameus handicape.

ET la SWDE oublie carrément d'envoyer ses convocations pour ses examens??????????Fallait peut etre leur envoyer un carte rouge ou orange aussi

On prend les chômeurs pour des cons ou quoi?

Faudrait vraiment que les flamands viennent en Wallonie se rendre compte du foutoir,c'est encore pire que se qu'ils pensent......

equality gender

On ferait surtout bien de copier le module Suédois,où les femmes ont un bien meilleur accès au "bons emplois",les hommes s'occupent de leur progénitures(pauses carrières),font le souper et les poussières(ici les femmes riches se servent des femmes pauvres;belle vision de l'égalité!)....
Une parité hommes /femmes est la seule solution.

Cervantes

=> Simon
à propos de discrimination à l'embauche, ce refrain préféré du PS + Ecolo, lisez donc cet e-journal français. Le portrait mental des animateurs du MRAX y est tout tracé

http://www.ripostelaique.com/Belgique-la-semaine-d-action.html

[[ Entendu ce matin (13/03/2008) sur les antennes de Radio Cité, Radouane BOUHLAL, président du MRAX (équivalent du Mrap français), a en tout cas franchi un (grand) pas dans cette direction.
il a lâché ce mot infâme : islamophobie. Mot infâme à plusieurs titres : ]]

allez lire la suite, qui se termine par :

[[ Sous prétexte de lutte contre le racisme, ce message diffusé par la RTBF est un cheval de Troie islamiste. Il révèle la véritable nature du MRAX. La seule réponse qu’il mérite est un démenti cinglant des propos de son auteur. Il faut lui montrer qu’on n’est pas dupes, aider les esprits simple ou endormis à prendre conscience du poison qu’il tente d’inoculer dans notre société.

Inutile de dire tout le tort que cet amalgame fera à la vraie lutte contre le racisme.
Jean Thirion (Belgique)]]

Mrs. DePoint

Juliette, vu sur le site du Pan, interview de Guy Milcamps (PS):

"Un dernier point sur la commune : vous faites vos permanences de 6 à 8h du matin, pourquoi ? Pour que ceux qui demandent un service le méritent vraiment ?

D’abord parce que ça arrange les gens – sauf les personnes âgées avec qui on transige – : pour ceux qui travaillent, ça évite de devoir prendre une demi-journée de congé. Mais aussi pour le mériter comme vous dites, surtout vis-à-vis de ceux qui cherchent du boulot : je pense qu’il faut savoir se lever ! Hier, ma secrétaire me dit qu’un jeune de 19 ans veut me voir mais ne veut pas venir tôt le matin ! Eh bien, il ne me verra pas !"

Juliette

Séquence éclairante sur RTBF1 ce soir à 18h50:
La vie de (courageux) navetteurs Province de Luxembourg: depuis 35 ans départ au train de 05h30 de Marbehan (Semois) à Namur. Retour au foyer à 18h30. Et il y a des cas de courage plus marqués en termes d'heures passées pour TRAVAILLER au loin, mais TRAVAILLER à tout prix.

Y a-t-il des jeunes candidats chômeurs prêts à suivre ces exemples? Quelques exemples à proximité de mon quartier laissent penser que NON!

Robin électoral

Ecrits sérieux pour commentateurs qui manqueraient de sources chiffrées?
""Comment la croissance économique et le coût salarial déterminent-ils l'emploi en Belgique ?""
IRES (UCL) Mars 2008 - N°58
par Vincent Bodart, Philippe Ledent et Fatemeh Shadman

L'étude nous confirme sans parti-pris le fait que toutes les créations dépendent fortement de l'activité économique, hors influence gouvernemental. J'ajouterai d'expérience: mais si possible hors d'artificielles entraves syndicales! Où faut-il donc chercher des emplois qui contribuent à l'accroissement de la richesse permettant d'y puiser des subsides pour les secteurs dits "non-marchands"? Réponse d'évidence: dans l'industrie et les services tournés fortement sur l'exportation, plutôt que des services d'importation/distribution avec fort taux d'emploi de "petits boulots".
Indicateurs? Belgique: population +- 10.500.000
Emplois +- 4.400.000 et chômage +- 340.000 convoqués, plus 160.000 qui ne le seront jamais?
Boulots au noir ? +- 1 % des forces de travail à l'ombre?

alex

"Transformer un chômeur en gardien de parking c'est une fausse bonne solution"

Finalement, tout cela n'est qu'une question d'allocation de ressources. Certains pays - notamment les horrrrribles pays anglo-saxons paradis des ultralibéraux - ont choisi de faire peser la charge des moins qualifiés sur les entreprises plutôt que sur la collectivité: le travail n'y est pas cher. Les employés/travailleurs inefficaces. Mais à 20h, dans le métro de Londres, il y a 5 employés qui traînent par station, quand il n'y en a pas un seul sur la journée à Alma. C'est un choix.

poil-à-gratter

à croire certains intervenants, l'idéal d'une entreprise ou d'un organe publique restera d'être structuré comme ces 'armées mexicaines' dont la blague dit qu'elles n'étaient peuplées que de généraux.
Haro donc sur les petits boulots dans ce contexte-là.

Vincent

tenez tenez...

http://www.dhnet.be/infos/economie/article/202184/entreprendre-fait-peur.html

"Pour favoriser l'esprit d'entreprise, le consensus est également présent : il faut abaisser les impôts plutôt qu'accorder des subsides."

Vincent

"Les petits boulots permettent de diminuer le chômage mais permettent ils de créer de l'emploi pour autant ?"

Si cela avait été dit par un politico, c' était le Pan d' or assuré amha!

Ici, au RU, les petits boulots sont légions:
qd je vais au Sainsbury's je n' ai jamais du faire la file plus de 2 minutes. Max 1 pers. devant moi car les caisses sont toutes ouvertes, opérées par des 'petites mains' bien contentes d' être assises là plutôt que de prendre £60 de 'benefit' hebdomadaire.
Les supers sont ouverts 24/24, cela permet à une frange de la population de travailler la nuit pour gagner plus. Personne n' est obligé de le faire, c' est un choix.
Cela permet à certains de cumuler 2 jobs, job de jours plus qq heures sups la nuit pour arrondir en toute légalité ses fins de mois.
Cela permet à des gens en difficulté financière de se 'refaire'.

Tout le monde y gagne!
L' employé qui gagne plus, le client qui peut venir qd cela lui convient, l' employeur et aussi l' Etat qui touche des charges sociales et dépense moins en allocation. Sans compter l' effet multiplicateur de la dépense accrue des travailleurs.

Qu' y a-t-il de mal à avoir ces 'petits boulots'???
Personne ici ne s' en plaint en tout cas.

Récement, en France il y a eu des tests d' ouverture d' hyper le Dimanche.
Sur RTL radio, j' ai entendu un reportage où le journaliste demandait, sur place, l' avis de tout le monde: employés, employeurs et clients.
Les employés étaient aux anges (mieux payés!), les clients aussi, tout comme les employeurs.
Win win situation, right?
Que nenni, la dernière personne interviewée était ... le syndicaliss de service.
Ouh la la la la, quelle honte que de faire travailler les gens le Dimanche bla bla bla.

Génial non? On est dans une situation où toutes les parties sont plus que satisfaites mais bien entendu les sydincats s' y opposent!
Au nom de quoi? de qui?


Simon

Dans nos démocraties occidentales on attribue une grande valeur au respect du droit. En particulier à celui de la personne et celui de la vie privée. Hors des cas délictueux, les exemples abondent pour nous confirmer ce respect.
Depuis la sinistre et mémorable période du régime nazi (pour ne pas parler du communisme qui commit de semblables horreurs), le fait d'être "fiché" a troublé pas mal de bonnes consciences. D'où cette abondance des droits sur lesquels ont légiféré nos nations et organes internationaux.
Le droit du travail a aussi connu une inflation législative dont beaucoup se plaignent à juste titre (sauf les avocats qui en font leur beurre + la crème).

Intéressant alors de noter la dernière manoeuvre imaginée par le MRAX (présidé par un belgo-marocain): projet de dresser un CADASTRE ETHNIQUE DU MONDE DU TRAVAIL.
But invoqué? Lutter contre la "discrimination à l'embauche". Déjà qu'on bénéficie de certaines embauche à l'aveugle, et d'Inspecteurs faux-candidats, la porte s'ouvre dorénavant à la délation organisée envers les sociétés qui ne peuvent plus sélectionner leurs salariés sur base de critères contextuels?
Bravo ce "régime" que veulent nous imposer les lobbyists du MRAX et petits camarades.
Les exemples pullulent de sociétés qui engagent très largement, sur base de CV et critères de compétences. Se poseront certains cas spécifiques. Ce n'est pas suffisant pour en faire une loi de la nature. Que ceci plaise ou pas au MRAX.
Nous vivons toujours en démocratie ouverte.
Allez comparer ce qui se pratique ailleurs?

Cas singulier mais illustratif du "fichage":
peut-on imaginer de dresser un semblable CADASTRE DE LA FREQUENTATION carcérale, une situation dont se plaignent tant de magistrats et ministres de la Justice... situation à laquelle s'opposent les dignes tenants du respect des droits de l'homme?
MRAX, la dictature feutrée n'est pas pour nous!

eric

Exact mais encore faut il qu'on puisse ou qu'on veuille (ou tout simplement qu'on soit capable!) de vouloir utiliser ce tremplin.
Tous les chômeur n'ont pas un diplôme universitaire dans la poche,pour la plus grande partie d'entre eux les petits boulots sont vont se succéder et alterner avec des périodes de chômage.
Finalement les petits boulots c'est une façon de subsidier l'emploi avec de l'argent public (par des réduction de charge), une façon de faire pas très différente de celle utilisé dans les années 70 et 80 quand on avait créé artificiellement de l'emploi dans la fonction publique pour diminuer les chiffres du chômage.
Les petits boulots permettent de diminuer le chômage mais permettent ils de créer de l'emploi pour autant ?

A. de Tocqueville

Il y a de fait des chômeurs qui, espérant que les choses changent, votent anti-PS.
Mais je ne vois pas en quoi il serait plus indigne d'être gardien de parking que chômeur. D'autant que le gardien de parking contribue à l'impôt tandis que le chômeur est payé par l'impôt. Ceci participe de la vulgate socialiste qui considère que les pays de plein emploi (Irlande, USA, Finlande) offre seulement "des petits boulots de merde". Variante : ils ont moins de chômeurs mais plus de SDF. Or, l'UK qui a moins de chômeurs que la France compte 30.000 SDF et la France 300.000.
Je suis économiste de formation et j'ai été coursier DHL pendant 3 mois avant de trouver quelque chose dans le marketing. Le fait d'être coursier a convaincu mon employeur suivant que j'avais du courage.
Il n'y a pas de honte à dire : "Voilà, je travaille pour le moment comme pompiste, mais j'espère mieux."

eric

>Emmanuel

Je ne réagissais pas aux propos de Mr Riquet en particulier.
Je voulais seulement dire que l'équation "moins d'allocation chômage = plus d'emplois" n'est vraie que jusqu'à un certain point. Transformer un chômeur en gardien de parking c'est une fausse bonne solution (même si je reconnais que d'un point de vue social c'est positif).
Certains commentaires sur ce forum cachent mal la rancoeur, le mépris et surtout l'ignorance de ce qu'est vraiment la vie d'un chômeur décrit systématiquement comme un nuisible et (surtout!) comme un électeur PS potentiel...
Les grandes idées servent surtout de paravent aux bonne vieilles rivalités politiques!

Robin électoral

A de T : sur votre {Pourquoi opposer les deux?}

D'accord que le fisc aille chasser sur toutes les terres incultes. Mais la dichotomie n'est pas qu'idéologique; faut encore tenir compte d'impact du nombre. Elio tire sa calculette "scientifique": Combien faut-il d'électeur PS pour atteindre une recette fiscale de + 3% ?
Combien ça va-t-il en indisposer?
Alternative:
Combien faut-il d'électeurs (supposés exclusivement MR)?
Où fixe-t-il la barre fiscale pour vous définir XY comme votant dans un camp ou dans l'autre?

A de T :
Où mettez-vous les GROS salaires CdH et de parvenus du PS dans ce classement?
Pour créer massivement de l'emploi, que préconiseriez-vous d'autre que stimuler les entreprises (non subsidiées) et d'encourager fortement le commerce d'exportation plutôt que celui d'importation (devises!).
Que faire pour substituer des emplois productifs à ces petits boulots à statu peu motivant que nous inventent les gauches plurielles?

Lombard

Virer un chômeur qui chipote avec du boulot en noir, c'est bien, MAIS il sait qu'il a droit à la CPAS et souvent il aura plus suivant son loyer, situation de familles etc...Donc il faudrait concrétiser l'idée de notre " ami " le judoka flamand ( 2 ans maximum )!

A. de Tocqueville

Schématiquement, chacun lutte contre l'électorat de l'autre : le MR contre la fraude sociale (le fait de la clientèle PS) et le PS contre la fraude fiscale (le fait de la clientèle MR). En réalité, elles coûteraient toutes deux à l'Etat la même somme : environ 30 miards d'euros (chiffres cités par l'Echo). Pourquoi opposer les deux?

Emmanuel

""C'est juste un attrape-nigauds à peine plus crédible que le socialisme wallon...""

Bien d'accord avec la 2e partie de votre commentaire, eric.

Notons que Mr Riquet n'a jamais suggéré de "diminuer" des allocations sociales afin de précariser davantage de gens! Si vous lisez plus finement ses commentaires, c'est d'encouragements à une POLITIQUE INTELLIGENTE et STIMULANTE de remise au travail dont parle ce monsieur!
Et ces "méchantes sociétés" auxquelles vous semblez attribuer tous les maux du monde seront bien heureuses d'embaucher dès le moment où il y a une perspective de développement ...
pour elles autant que des salariés compétents et motivés. Sur ces deux derniers adjectifs, un examen attentif de la situation dans les milieux du travail et dans les milieux étudiants vous fera dire que le mieux reste un voeu à concrétiser. :-)

Blue

Il n'y a à mes yeux rien de pire que la fraude sociale...
Originaire de Mons, j'entendais encore hier sur RTL que la chasse aux chômeurs était "enfin" ouverte dans la cité du Doudou...
Imaginez que certains fraudeurs arrivent à percevoir jusqu'à 12000 € en plus annuellement...
La sanction pour les fautifs est simplement de rembourser ce qui a été illégalement perçu. (insuffisant, car cela encourage à frauder !)
Merci aux socialistes qui crachent et ont toujours craché sur les travailleurs.
Que de millions perdus pour engraisser cette masse de parasites...

eric

Baisser le cout du chômage pour diminuer les charges conduit à transformer des chômeurs en emplois précaires ce qui est sans doute un progrès mais un progrès fort modeste non ? (d'autant plus qu'il ne profite pas aux finances de l'Etat : moins de chômage d'un côté, moins de rentrées fiscales d'un autre).
C'est juste un libéralisme de façade qui "oublie" les grandes sociétés qui mettent autant d'énergie à appeler à la libéralisation de l'économie qu'à en enfreindre les règles (ententes illicites pour fixer les prix dans la distribution et les télécommunication, renflouement des banques privées par les pouvoir publics, chasse aux aides publiques en tout genre).
Tout bénéfice pour le capital mais pour les travailleurs (salariés comme indépendants)... des clopinettes !
C'est juste un attrape-nigauds à peine plus crédible que le socialisme wallon...

Riquet

Petit calcul, niveau 3e année primaire?

Supposons 300.000 sans emplois ( X % de la population active, sans forcer le chiffre)
dont 50% pourraient être remis au travail grâce à une politique 'économique saine'..plutôt qu'une politique 'emplois de substitution'..,
Ceci coûte à la communauté: +- 1,5 milliard d'€/année en allocation chômage.

Multiplions ensuite par une durée excessive de leur non emploi.. et annonçons le coût social global.
Combien ça fait-il? à vos calculettes.. et vos critiques!

jo moreau

C'est bien ce que je voulais souligner.
Si le MR veut que la population lui fasse confiance, il faut notamment que la chasse à la fraude soit équilibrée, et ce n'est vraiment pas l'impression donnée actuellement.

Célestin

A Jo Moreau : à vrai dire, je ne suis pa bien sûr que le Fisc avait raison dans cette affaire de QFIE. Celui-ci (l'ISI particulièrement) est d'ailleurs coutumier du fait : enrôler des sommes colossales en hurlant à la fraude fiscale caractérisée, essayer de faire monter au maximum le soufflé, balayer tous les arguments contraires dès qu'on met en doute, si peu que ce soit, la thèse administrative, et crier au complot lorsque la thèse administrative s'effondre en Justice. C'est une manière, pour les chefs de départements administratifs, d'obtenir encore et encore plus de moyens. Mais bon, il n'en reste pas moins, et vous avez tout à fait raison, que voir une telle affaire se prescrire jette la suspiscion sur certains acteurs de cette affaire. Il est absolument anormal que la Justice (département "géré" des années durant par Mme Laurette Uyttendaele) ne soit pas capable de juger une affaire telle que celle-là dans un délai décent. Qu'on ne vienne pas me parler de la complexité de l'affaire, car c'est faux. Mais peut-être aussi faudrait-il prévoir qu'une fois engagée en Justice, une affaire ne se prescrit plus jusqu'au jugement. C'est certes donner une prime à l'incapacité, à l'indolence ou au manque de moyen de la Justice, mais au moins, on ne verrait plus de telles prescriptions jettant le trouble dans l'opinion publique.

jo moreau

Le Parquet va demander la prescription dans une affaire de fraude fiscale impliquant la KBC.
Ce fut déjà le cas l'an passé pour des affaires impliquant AN-HYP (AXA) et le Crédit Lyonnais.
Ce sont des montants de plusieurs centaines de millions d'euros qui étaient en cause.
Cela permettra de libérer des fonctionnaires pour lutter contre les chômeurs qui font quelques heures au noir !!

A de Tocqueville

Il y a aussi la législation sur le chômage. Josly Piette, co-responsable du marasme puisque la CSC est actionnaire de l'ONEM, avouait devant Fabienne Vandermeersche que "oui, 70 plans d'embauche différents, cela fait un peu beaucoup".
En outre, les banques ne sont pas très tournées vers la création d'entreprise...
Cher Eric: le simple fait de le dire sur un blog oblige à l'anonymat. C'est déjà un travail en soi!

eric

>E.G.

Vous m'avez percé à jour!
Comme vous je préfère glander sur ces blogs où on parle du monde du travail comme d'un pays lointain sur lequel on a plein d'aprioris (même si on n'a rarement pris la peine de le visiter) bien confortablement installé derrière son écran...
Le travail il y a ceux qui le font et ceux qui ont des théories à son sujet... finalement c'est ça la différence entre les travailleurs et les libéraux!

eric

>E.G.

Vous m'avez percé à jour!
Comme vous je préfère glander sur ces blogs où on parle parle du travail en se gardant bien d'y gouter soi-même...

Mrs. DePoint

AdT

Solide can of worms que vous ouvrez là!

Au RU, pour créer sa boîte, cela prend 2 minutes, point à la ligne.
Capital de départ minimum? Zéro.
Charges sociales de ... 3€ par semaine quand on ne se paye pas de salaire. En Belgique pas possible ça!
TVA? Une franchise de TVA tant que vous ne dépassez pas 100.000€ (about) de CA.

etc... etc...

Toutes ces petites choses font que tout un chacun 'essaye' ou à tout le moins à les outils pour essayer et si il se plante, cela ne lui coûte pas trop cher.

Ce système permet à des milliers de personnes ayant par exemple perdu leur job de tenter un truc sans se ruiner ou sans devoir hypothéquer leur demeure...

En Belgique les aides à la création d' entreprise sont à pleurer. A part créer des emplois dans des ASBL servant à 'aider' les jeunes créateurs, c' est de la blague.

Il est difficile de s' étonner du peu de créations d' emplois qd on vit dans un pays qui subit les coûts les plus élevés de l' OCDE (taxes + charges).

Faire venir des centres de 'coordination' c' est bien mais ces sociétés bénéficient d' avantages fiscaux et de charges sociales énormes. Les PME qui elles sont souvent en position de recruter ne bénéficient pas de ces avantages (sauf si elles recrutent un chômeur handicapé, non formé, âgé de 53 ans 1/2, isolé et avec 2,3 enfants à charges) et par conséquent ne peuvent pas 'se payer' cette Md'O supplémentaire qui serait pourtant la bienvenue...

In fine, quand la différence entre les allocations de chômage et les salaires minimums sont si ténues, comment en vouloir aux chômeurs de pas avoir envie de se casser la tête?
Comme me disait un 'chercheur' d' emploi venu chercher un tampon pour ses pseudos démarches de recherche d' emploi. 'si je prends ce job, il me faut une voiture, en tout je gagnerais moins donc qu' au chômage'.... Imparable!

Malheureusement, avec des coalitions de 4-6 partis et des politicos 'professionnels' (as in it is their only job), il n' y a aucune chance que qqn se lève et décide de remettre les choses en place!

OT Hier soir sur BBC4, documentaire historique intéréssant sur l' utilisation de la pub par les partis.

'Documentary which looks at how Britain's advertising companies promoted the most unattractive product on earth, politicians, as told by the people that created the campaigns"

Disponbile sur le génial BBC iPlayer:
http://www.bbc.co.uk/iplayer/page/item/b009hf6j.shtml?q=selling+power&start=1&scope=iplayersearch&go=Find+Programmes&version_pid=b009hf42
(maybe not available outside UK!, passez par un proxy)

E. G.

@ eric qui tartine négativement sur CHAQUE sujet débattu sur ce blog:
(puis pleurniche à la maltraitance verbale)

Vous n'êtes certainement pas du profil à oser créer une de ces entreprises dont notre Wallonie à un criant besoin!

Mon jeune fils l'a fait, avec un tas de réflexions préalables:
- quoi selon mes compétences? où peut-on s'implanter?
- quel plan d'affaire avec quels risques? formules juriques, quelles lourdeurs?
- quels moyens de financement et capacité d'endettement personnel?
- quelles garanties personnelles offrir aux prêteurs (!)
- quelles démarches préalables auprès des N administrations (commune, urbanisme, RW (environnement-permis unique), ministère de ceci et cela). des liasses de formulaires sur lequelles sècher.
- etcetera...
Des MOIS de travail/réflexion, avant de pouvoir opérer le projet.
Alors, dans tout ceci, les singeries télévisuelles qui démontrent à quidam qu'il va créer en 2 jours grâce au guichet unique, faudra voir venir.
Je ne vous parlerai pas ici des LOURDEURS préalables à l'embauche de 2 gars qu'il a fallu recruter via annonces, recherches et recours (recommandé par les politiciens locaux) à des organes fournisseurs d'une main-d'oeuvre finalement inadaptée! OUI créer est difficile. Et ça se paie avec un horaire 6 1/2 jours/semaine à 10-12 h/jour! Là il n'y a pas place pour des glandeurs...

Alors l'eric en question, allez vous faire voir là où on vous apprécie (parmi ces gauches langoureusement endormies, fort friantes de plans médiatisés à la Marshall d'EDR et de protection de ces pauvres "exploités").

michou

surtout,surtout,...ne pas oublier de porter une montre Stein pour être calme et serein lors d'entretiens de recrutement ... lol gloups

eric

"la manière la plus efficace de remettre les chômeurs au travail c'est de créer de l'emploi donc des entreprises"

58 minutes après avoir osé dire ça vous n'avez toujours pas été traité de "rouge crapule" ????
y a vraiment plus personne qui lit ce blog ou quoi ?

Roger

Il faudrait à la fois ne pas piller les cerveaux du Tiers-Monde et pas non plus faire venir les incompétents. Mais il est probable que, déjà, ceux qui parviennent jusqu'à nous soient 'les plus aptes'. Les passeurs coûtent en effet très chers de même que les faux mariés.

A. de Tocqueville

Le plus important est en effet que l'entretien ait lieu le plus vite possible. Après 21 mois : INCROYABLEMENT inefficace.
Les 21% qui ne se sont pas présentés n'ont aucune excuse. Les chômeurs de plus de dix ans ne sont plus pour moi des "demandeurs d'emploi".
Restent que trouver un job en Wallonie reste très difficile et que la manière la plus efficace de remettre les chômeurs au travail c'est de créer de l'emploi donc des entreprises.
Or, créer son entreprise est encore trop complexe.
A savoir : un franchisé a 4 x plus de chances de recevoir un prêt bancaire.

Simon

Evidemment qu'il est NORMAL d'encadrer "tôt et fort" ceux qui se préparent à une vie souvent qualifiée "d'exclus". Car si on reconnaît le TRAVAIL en tant que facteur-clé d'insertion SOCIALE, alors la position luxembourgeoise, celle scandinave, celle flamande font chacune pleinement sens.

Me définira-t-on POURQUOI la Wallonie (et BXL?) tendent à se montrer si laxistes (euh, compréhensives) à l'égard de ceux qui sont visiblement en voie d'exclusion???

FEB, UWE, UCM et d'autres rappellent assez le nombre d'offres d'emploi non satisfaites dans certains secteurs, même gratifiants par le salaire offert et les compétences! La VG propose elle-même une "délocalisation du travail" sur son territoire (50.000 emplois à moyen terme).
L'Etat (Inspection du Travail) relève un nombre de cas "travail au noir" qui représenterait 10% du PIB.

Alors, résister - refuser - se marginaliser grâce aux faveurs compréhensives du PS francophone? Puis dans le même temps encourager l'IMMIGRATION pour un tas de gens (en majorité peu compétents)... ça fait-il vraiment sens de la COHERENCE d'une politique de l'emploi?

Stephane

Au Luxembourg l'entretien a lieu obligatoirement la première semaine et est *préalable* à la demande d'indemnités. Rater cet entretien (et les suivants, au moins deux par mois) arrête le droit à l'indemnisation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan