Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Sans commentaire | Accueil | "L'affaire Sagawé" »

04 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Simon

Brave Thierry, vous avez de ces jugements!

1) soyons clair: je ne suis pas "salarié de politique":
mais réellement citoyen, responsable de lui-même plutôt que d'être mouton.
2) "le bon sens inné du peuple qui n'est pas dupe;" où avez-vous rêvé ça?
Nombre d'observateurs et de faits concrets (avérés) m'ont convaincu de l'inverse. Ainsi, dites-nous pourquoi la Wallonie (liégeoise ou autre) souffre d'un mal endémique et d'une fixité mentale chez 40% de sa population? Pourquoi y observe-t-on les ravages durables (cfr. PISA) sans que des instruments Arena & consorts aux commandes soient éjectés de leurs postes? etc...
3) relisez avec attention l'histoire de l'Ancien régime et sa révolution française exportée vers le nord: liégeois ou brabançon ou flamand. Vous reviendrez alors plus modestement nous en dire sur vos jugements à l'emporte-pièce?

Thierry

Simon, le rappel de 1789?!..tiens n'est ce pas le pays de Liège qui avait voté son rattachement à l'epoque à la jeune republique française?
Le changement: oui à commencer par le plus grand controle de l'argent public et ses corps constitués.
La versatilité de l'electorat,vous savez comment je nomme ça:le bon sens inné du peuple qui n'est pas dupe ;
A bon entendeur salut monsieur le je suppose salarié de la politique

Philomèneàtout

Quand les gens forment leur opinion d'autrui sur l'ENVIE, la société entière s'avillit. C'est un peu ce qui se passe partout sur notre petite planète.

Beaucoup se pardonnent ce qu'ils reprocheraient aux autres!
Doit-on blâmer ou -pire- vomir sur la réussite d'autres, d'autant si elle vient en récompense à un long effort personnel?
Question ouverte pour les philosophes en herbe...

Thierry

Simon, bien d'accord avec la necessité du changement vous prechez un convaincu MAIS encore faut il que ceux qui le prechent montrent l'exemple et depuis aout 2007 avec ses vacances INTEGRALEMENT payées par les annexes Prada et Tiffanys le joaillier americain+ le comportement privé d'enfant gâté de Sarko depuis son divorce, ce dernier a dilapidé son capital confiance..
Vous comprenez: dilapider son capital sympathie
Facile aussi de vouloir la reforme pour les autres quand soi même on ne se l'applique pas et on jouit de tout avec impudeur et je m'enfoutisme

Simon

""C'est bête à dire mais avec cette particularité comment voulez vous ...la France réelle..."" (Thierry)

Les français (ces êtres versatiles...comme le sont 12%-15% de n'importe quel électorat?) ont élu leur président sur base d'un discours intelligent, discours axé sur le FOND du "mal français" (un terme à ne pas confondre avec l'appellation XVIIIe s de la syphilis d'alors).
Maintenant, une fraction des versatiles de l'hexagone déconsidère leur choix initial. Ce faisant, ils se rallient aux gesticulations d'imbéciles tels Hollande & Co qui maudissent intérieurement la perspective de voir changer ce qu'ils (eux, PS) n'avaient pas réussi à réaliser sur 3 septennats pleins ou en cohabitation!

Chez la plupart de nos concitoyens, CHANGER n'est pas sympa: ça exige des efforts, une remise en cause personnelle, une prise de risques vers un nouvel inconnu, la révision des "droits acquis", etc.

FAIRE CHANGER n'a aucune recette probante inscrite dans les livres.
Seuls les Y-A-KAiens prétendent savoir comment s'y prendre. Les autres reconnaissent plus modestement le besoin et les raisons de CHANGER. Puis tenteront de relever d'un gigantesque défi. Sa mise en pratique joue dans le registre de l'alchimie humaine. Là, en toutes circonstances, si une fraction de population accepte de bouger, une grosse part du reste jouera soit l'inertie, soit la résistance au changement, sinon fréquemment la guerrilla organisée (réminiscences d'un 1789 mal emmanchée?). Parmi ses tenants, mettez pêle-mêle les gauches (dites plurielles), les syndicats (CGT en tête de peloton), des fonctionnaires omnipotants, etc.
ça fait plusieurs millions de gens résolus à ne rien changer (sauf des effets cosmétiques). Les mêmes seront les premiers à larmoyer et à protester quand le bateau prend l'eau. Et en cette matière la France n'est pas mal "avancée" dans la noyade économique.

Alors, que Sarkozy qui VEUT (mais ne peut faire seul) ait choisi avec son équipe de secouer le prunier des indolents, ça ne peut se réaliser qu'avec lenteur, sur N fronts simultanés, chacun des fronts ayant à faire face à des résistances/affrontements virulents (gestion par la rue, à la française). Donnez donc du temps pour que des signes de changement se révèlent?
Surtout -Thierry et d'autres- observez que les postures et discours de Hollande & Co ne visent pas à relever la France, mais à couler davantage un paquebot qui prend l'eau depuis longtemps déjà!
Alors, les fiers à bras, soyez modestes et faites un mea-culpa?

Thierry

A de Tocqueville, la chute dans les sondages est du à son style, aux turpitudes de sa vie privée(qu'il a caché mordicus aux Français lors de la campagne)..;rajoutez un style nouveau riche ,une demarche chaloupée devenue vulgaire style parrain mafieux à la Aldo Maccione, son absence de gout pour la culture française authentique( il n'aime pas le vin,ni la bière d'ailleurs...) C'est bête à dire mais avec cette particularité comment voulez vous qu'il apprécie l'agriculture et le terroir à ce moment,etc etc
Sarko est un urbain pressé et n'aime pas la France réelle...
et pourtant j'ai cru en lui,vraiment ...deception voire envie de le destituer x des millions comme moi= desaveu
Reste le fond,celui des reformes..trop tot pour juger =bilan à faire en 2012

Vincent

Tiens EADS aurait-elle décroché le contrat "station-essence à 30,000 pieds" sous ChIraq?

A. de Tocqueville

Ce genre de technique ne semble pas rendre Sarko populaire. Pour quelqu'un qu'on a comparé à Berlusconi pour sa mainmise sur la presse, il est au plus bas dans les sondages.
Ses prédécesseurs logeaient peu ou prou dans les mêmes hôtels au frais du contribuable et en catimini. Est-ce mieux?
Quant à son salaire, il ne dépasse pas celui du patron de la SNCF ou du Monde. Chirac prenait lui allègrement sur les caisses secrètes pour arrondir son maigre salaire et loge encore et toujours dans le splendide appartement parisien prêté par la famille Hariri.

Pierrette-Yvette irritée

P-Y,
Etes-vous encore en train de confondre "bien privé" (son usage en toute liberté, SVP)
et l'accaparement collectif de celui-ci par des pouvoirs quelconques?
Décalé à gauche le P-Y, comme dans chacune de vos interventions! Affaire de goût. De mon souvenir nous n'avions pas eu le plaisir de lire vos complaintes quand ce fumeux VC-RW s'en allait "collaborer économiquement" au soleil du Burkina-Faso ou à Cuba avec une pleine équipée d'envoyés spéciaux RTBF (combien de staff payés par deniers publics, comparé au budget de 2 gars RTL?). Pas plus de complaintes de votre part quand un PS tel Dumortier (culture Bota oblige?) s'en allait dépenser nos taxes dans les gueuletons et pour sa cave à vin privée!!!

En un temps où on recherche des économies d'énergie (sur les transports et tuti quanti) pourquoi faut-il que 3.000 journalistes / reporters/ cameramen différents s'en aillent prendre un seul et même image/son pour un événement non significatif? Tout ceci pour "produire" un flash télévisuel de 30 secondes au JT du soir? Pas de gaspi public que tout ceci?

Je crois qu'à chaque déplacement lointain, le président Sarkozy draine un flux de commandes nationales qui justifie autant d'emplois nationaux (milliers d'heures laborieuses gagnées). Une pub largement utilisée par Libé, Nouvel Obs, Le Monde, Le Figaro, etc... largement critiquée par cet hypocrite François Hollande, qui y voit fuir l'opportunité d'affirmer que son PS aurait contribué à un "renouveau" français. Tu parle, P-Y, après 20 ans de règne abscon du PS!

gribouille

Ne pensez-vous pas que l'Elysée facture ces frais car il faut bien compenser les frais engendrés par les innombrables déplacements de Nicolas S. dont certains me paraissent bien inutiles (surtout à travers la France). Une heure ici, deux heures par là. Beaucoup de vaine agitation....

Pierre-Yves

Et utiliser les avions, yachts, etc... des grands industriels français comme le fait Sarko, est-ce nettement mieux en termes de bonne gouvernance publique? J'en doute sénateur...

paul

Oui, bon.

Vu la fréquence des pannes des Airbus de deuxième main de notre force aérienne, les journalistes devraient pouvoir demander un dédommagement pour retards inconsidérés ou déplacmements annulés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan