Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Création d'un 2ème site de crémation à Bruxelles | Accueil | Arena et la mémoire sélective »

28 janvier 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Yves

Parlant des "excès" des Bourgmestres, je lis sur le site du MR les propos "matamoresques" du Président du MR à propos de Lizin.
Je me souviens aussi de ses propos lors de la campagne des législatives, à propos de Charleroi "nous ne parlons pas de faits du passé, mais de pratiques qui se déroulent maintenant".
Puis, je lis dans le soir de ce jour un article sur le Député-Bourgmestre MR de Dinant (lien: https://www.lesoir.be/regions/namur_luxembourg/dinant-ps-et-cdh-denoncent-un-2008-01-30-574365.shtml ) et je ne peux m'empêcher de trouver le silence du MR sur ce cas aussi étourdissant que celui du PS sur d'autres...
Evidemment, l'intérêt électoral prime (basssement) au MR: Fournaux est une "machine à voix"...
Vous avez dit "bonne gouvernance"???

eric

Le moins qu'on puisse dire c'est que cette proposition a reçu un accueil glacial de la part du monde politique (y compris au sein du MR).
Encore une de ces bonnes intentions dont l'enfer est pavé....
Ou une façon de meubler l'absence de débat démocratique dans un payx où tout le monde fait semblant de ne pas voir qu'il n'y a plus de gouvernement depuis plus de 7 mois!

Pierre-Yves

Moi, l'idée me laisse dubitatif...
C'est un peu jeter la méfiance sur les Bourgmestres.
Selon moi, des Fournaux (MR) ou Lizin (PS) sont des exceptions.
La plupart des Bourgmstres sont quand même des gens qui font leur travail de façon honnête...

Pascal T.

Si cette proposition peut sembler intéressante, elle me pose question à trois niveaux.

Premièrement, pour peu que l'élu ait des projets ambitieux (tels que la mise en place d'infrastructure : hall de sports, centre culturel,...), le temps d'étudier le projet, faire les appels d'offre pour l'auteur de projet, acheter/ exproprier les terrains, appel d'offre pour l'entreprise de construction, subsidiation, construction, finition,... et inauguration juste à la fin de la 2e mandature !

Deuxièmement, ceci réduit fortement l'horizon politique du mandataire : 12 ans, c'est bien court. Qui se lancera encore dans des analyses et des projets à long terme pour sa commune ? On sait que cet horizon éloigné est particulièrement important quand il s'agit d'environnement, d'urbanisme et d'aménagement du territoire, notamment.

Pour terminer, voici ma troisième interrogation. Imaginons un collège communal d'où émerge clairement un homme compétent et apprécié de ces élus. Que se passe-t-il après 2 mandats ? Un nouveau bourgmestre moins compétent et moins populaire prend sa place ? On prône la bonne gouvernance et la formation des mandataires et l'on "vire" un bon ou un très bon pour le remplacer par un moins bon, voire un mauvais ? Et l'ancien bourgmestre reste-t-il dans le collège ? Quitte à toujours tirer les ficelles ? Cette proposition ne serait qu'un "marché de dupes".
Autre question : l'ancien bourgmestre peut-il se représenter sur les listes ? On ne lâche pas un "faiseur de voix" aussi facilement, n'est-ce pas ? Surtout dans les partis où l'on raccole du "people" juste avant les élections...

En conclusion, je ne suis pas contre le renouvellement des édiles, mais je pense qu'il faut être attentif aux effets secondaires d'une telle mesure !

Simon

Immanquablement, le FIEL se répand tel du bon fumier sur les terres... chaque fois où s'exprime une idée d'amélioration sur nos "systèmes ancestraux". N'est-ce pas l'Etienne de service? Au service de QUI par ailleurs?

Plus sérieusement, l'idée est utile... dès le moment où en arrière-plan ce ne serait pas un des "instruments" du parti ou du suzerain local... qui assurerait une rotation FACTICE du poste.
En Wallonie (et ailleurs), les exemples de bourgmestres "ad vitam eternam" sont légion; ça finit toujours comme avec les dictatures éclairées. Contraire à la théorie démocratique et à une bienfaisante STIMULATION d'idées parmi les candidats capables d'assumer (à supposer que la pratique de l'achat des voix par leurs "grâces personnelles" fassent aussi partie du passé! Là reste l'écueil contre lequel la proposition buttera!

Ljuveaux

Si vous prenez l'intérête de chaque mandataire, vous n'aurez jamais de réformes en Belgique. Vous vous souviendrez peut-être que le sénateur Destexhe a dénoncé tout seul les maux de notre système politique, reprenant d'ailleurs des critiques anciennes de François Perrin.

Etienne

Cher Sénateur, je présume que si vous êtes pour cette proposition, au-delà de la discipline du parti que vous semblez respecter de mieux en mieux, c'est parce que vous êtes incapable d'obtenir un seul mandat de bourgmestre. Ne parlons donc pas de plus de deux mandats!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan