Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Vive Saint Nicolas ! | Accueil | "La Wallonie rattrape la Flandre" - chômage des jeunes à Bruxelles »

07 décembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pas bégueule

Vaut la peine de lire le commentaire de ZWARTEPIET sur

https://www.lepan.be/?p=2205
Le gars (pas une bégueule) réagit avec belle pertinence à des interventions téléguidées du PS sur le site Pan. Intéressant...

Robin des ondes

Le problème avec certains blogs publicitaires est que plus on va y lire, plus ils (ex: RTBF et blogs de journaux) se convainquent du "succès d'audience" que ça leur rapporte. Ils y puisent d'ailleurs des idées intéressantes pour le prochain article. Le tout se mesure en termes de HIT.
Parfois, à les lire j'aurais envie de changer l'unité en SHIT!
Ainsi RTBF-manipulatrice d'opinion publique = 1000 SHITs.

wallagonie

Radio mille approximations a de ces titres débiles...
: https://www.rtbf.be/info/societe/ARTICLE_141720

wallagonie

@ Bof, minimisons :
1) Je comprends aussi les voeux VL et en dehors de l'aplatissement des francophones, je ne crains personnellement rien. ces vociférations légitimes ou non me laissent froid, même si je serai parmi ceux (ou mes enfants) qui en subiront des conséquences ;
2)"Tout dépend avec qui on parle en Flandre..." : Je n'ai jamais entendu un Flamand parler de la sorte, sauf quand il ne savait pas que je l'entendais.

Bof encore une

BOF walla, tout dépend avec QUI on parle en Flandre...
Mais connaissant les sbires wallons, je comprends ces voeux VL.
Y ka changer les têtes wallonnes, d'ailleurs à Liège il reste encore un exemplaire de la dernière guillotine qui rouille depuis le 19e. En user nous ferait gagner 20 ans.

wallagonie

Hors propos et trouvé sur un blog célèbre ; celui du journaliste J.Q.
Je trouve le résumé tellement crédible que je me permets de le retranscrire ici, comme ça.
Sorry Pisa.
J'ai eu au ces derniers temps l'occasion de discuter de tout ceci avec quelques Flamands, et en dehors de quelques rares voix discordantes (en général des Flamands de Bruxelles) le discours est souvent le même et sans ambiguités:

1. Ils nes sont pas Belges mais Flamands.
2. La Belgique est une construction artificielle voire accidentelle.
3. Les Wallons ont un temps été plus riches que les Flamands mais n'ont "jamais travaillé", leur industrie ayant uniquement prospéré jadis sur la base de l'exploitation à grande échelle d'une main d'oeuvre docile "importée", de Flandre d'abord puis d'Italie et d'ailleurs.
4. La Flandre transfère chaque année environ 10 milliards d'euros à la Wallonie.
5. Les wallons qui ne sont pas chômeurs sont en général fonctionnaires.
6. La Wallonie est non seulement pauvre mais fondamentalement gangrénée par la corruption et une culture politique clientéliste.
7. La Flandre est une nation qui est en droit de déterminer seule de son avenir.
8. La frontière linguistique est intangible est doit d'ores et déjà être considérée comme une frontière d'Etat. Dès lors la scission de BHV et la supression des facilités sont légitimes et nécessaires.
9. L'indépendance de la Flandre est inéluctable et se fera dans les années qui viennent, au plus tard à la mort d'Albert II car son fils Philippe est totalement inacceptable comme souverain pour les Flamands.
10. Les Flamands on le temps et l'argent et décideront donc seuls du timing et des modalités de leur "libération" du carcan belge.

A un interlocuteur flamand qui me tenait ce discours il y a quelques jours, j'ai demandé à quelle échéance il voyait cette indépendance arriver. Sa réponse? D'ici 15-20 ans environ... Pourquois attendre si longtemps, demandais-je alors. Parce que la Flandre ne veut pas avoir un Etat raté , un "failed state", à ses portes, étant entendu que ni la France ni encore moins le Grand Duché du Luxembourg ne voudraient entendre parler d'un rattachement de la parasitaire Wallonie... Les Flamands veulent donc encore bien payer quelques années pour permettre à la Wallonie d'encaisser au mieux le choc de la séparation, mais c'est elle qui désormais fixe les conditions... Quitte, comme lors du vote sur BHV, à faire usage de sa supériorité numérique. Quant aux bruxellois ils peuvent bien mettre des drapeaux belges à leurs fenêtres, le moment venu c'est leur portefeuille qui leur indiquera que leur intérêt est de ne pas contrarier la marche de la Flandre vers sa liberté...

Pendant ce temps Louis Michel est probablement en train d'expliquer à ses interlocuteurs étrangers que la crise politique belge va se résoudre... Et beaucoup de belges francophones continuent probablement de penser qu'elle n'est que le fait de quelques politiciens irresponsables déconnectés des volontés et problèmes des "gens"...

Pour finir, j'ajouterais que mon interlocuteur flamand en question a trouvé plutôt drôle la sortie d'Yves Leterme comparant la RTBF à radio Mille Collines...

A bon entendeur...

de rigole en égouts

aux deux: le wallon + le rigolard
C'est fou à quel point certaines gens peuvent jouer - sous des dehors polis et d'un apparent patriotisme - aux petits délateurs avec visées à peine gratuites. Vexés de quelques vérités dites sur l'attitude de Jojo? Ou simplement payés pour feindre la honte d'une accusation par ailleurs avérée?

Autour des tables, ils étaient sept groupes à s'affronter. Et UNE à jouer la martyr. Je vais de ce pas écrire au Vatican afin d'en demander la canonisation par le Pape. Au motif qu'elle, future sainte Jojo, fut la victime de flagellations politiciennes de la part de ses sept frères ennemis.
C'est une thèse à laquelle on souscrirait volontiers à lire l'article assez pitoyable que lui consacre ce dernier Vif/Express.
Une contre tous. Et la même tout contre Elio.
Tous les goûts sont donc dans la nature humaniste...

Jean Rigole

Vous devriez savoir que Monsieur le Sénateur n'interviendra jamais pour ce genre de chose, c'est bien trop bas pour lui sabs oublier qu'il vit une relation tumultueuse avec Monsieur Reynders.

Quant à Monsieur Reynders il ne défendra les Wallons que s'il y trouve un intérêt personnel. Pour masquer son incompétence, il doit accuser les autres à en faire une fixation.

Je dois bien reconnaître que le MR au sénat est à peine plus fourni que la NVA.

Son parti n'a rien gagné il a simplement moins perdu que d'autres.

Wallons-nous ?

Monsieur le sénateur,
Je suis choqué par les propose tenus par Charles Michel en tant que porte-parole du MR sur le plateau de l’émission Controverse ce dimanche. Il a rejeté l’échec de l’orange bleue sur la seule Mme Milquet : « trois partis sur quatre étaient d’accord ». Or on sait très bien que sur la seule proposition valable du formateur le cdh a dit oui et que c’est le cartel cd&v + nva qui a refusé… Evidemment les politiques flamands ont manœuvré pour faire endosser la faute sur le dos de Mevrouw Nee. Comment un parti francophone peut-il cautionner un tel discours malhonnête, voire même pire surenchérir ?
Que Mr Reynders arrête de vouloir se faire bien voir côté flamand ! Nous avons plutôt besoin qu’il défende les intérêts francophones aussi bien que Mme Milquet.
Nous en voulons pas qu’il s’offre la place de premier ministre sur notre dos (parce que les francophones devraient payer bien cher aux flamands l’obtention de ce poste).

Simon

Que Leterme n'ait guère la stature d'un homme d'Etat me paraît une évidence.
Prisonnier comme beaucoup d'autres de ses perspectives électorales 2009 (nécessairement en Cartel: arithmétique électorale oblige) plus d'engagements (inconvenants) pris en 2007 pour avoir cédé aux sirènes d'imbéciles NV-A, avec le but ultime de "remonter" au pouvoir après deux législations frustrantes d'opposition. On connait.

N'entend t-on pas d'une seule et même voix les enjôleurs PS Moureaux, Magnette, Onkelinx, DiRupo beugler à "l'alliance sacrée" afin de sauver le pays? Quel bel élan altruiste que celui-ci! Rien que d'honnêtes justes en quête de la préservation de leur pôle-position wallono-bruxelloise. Souci de protéger des positions affaiblies... curieusement dans le même calcul que celui du cartel CD&V + NV-A !!!
Arrêtons de nous leurrer. Milquet et DiRupo sont comme "cul-et-chemise", depuis longtemps et le furent au long des six mois de notre calvaire belge. Avec en résultat une tension exacerbée chez les flamands.
Deux courants d'hypocrisie faisant une géniflexion devant un bénitier noir rempli de rouge-sang.

J'ai entendu et lu ce matin quatre sources journalistiques sur ce "non-événement". La valse des peaux de bananes, jetées de gauche(s) vers la droite flamande.
*** RTL-TVi interviewe Leterme (qui a calculé avec son CD&V que rester à tout prix est préférable à l'affront d'une exclusion).

*** RTBF enrage, en concurrente évincée. Ses journalistes poursuivent les élus CD&V dans les couloirs afin de glaner un (petit) scoop micro incendiaire. Enervement compréhensible de ceux d'entre eux (les non NV-A)!
Comme un seul saint homme, voici Le Swwaar qui hurle au viol, LaLibre qui noircit ses pages SIX MOIS, LeVif/L'Express qui finit de clamer la mort de la Belgique (cfr Edito de vendredi) et l'auréolée RTBF, braillant en un même élan "collonial", jouant les vierges violées. Amusante dispute des minables. Un peu partout du Nord au Sud, restons objectifs!

David Brabant

L'article intitulé "Pleure sur ton école bafouée" dans La Libre de ce jour est à pleurer.

https://www.lalibre.be/article.phtml?id=11&subid=118&art_id=388761

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

Pijean

J'ai vraiment de plus en plus l'impression que seule des catastrophes permettent de nos jours à générer du bon sens dans le cerveau de certains.
Pour l'enseignement, on y va tout droit depuis plus de 25 ans, la seule question est quand fera t'elle suffisament mal pour qu'on s'en rende compte...

Thierry

Monsieur le sénateur, je m'étonne de votre silence face aux déclarations honteuses de M. Leterme qui a comparé la RTBF à la radio mille collines. Seriez-vous moins scandalisé quand un politicien auquel votre président fait les yeux doux depuis six mois sort une monstruosité que lorsque Mme Onkelynx (ne) parle (pas) de mérule. Vous qualifiez l'une de Hitler et vous taisez à propos de l'autre...
Manqueriez-vous de courage politique quand il s'agit de plaire à ceux qui pourraient vous aider à exclure le PS du pouvoir??

Jean-Philippe

Vu le niveau culturel de l'ex-future premier ministre, incapable de faire la différence entre la marseillaise et la brabançonne, ou la RTBS et Radio mille collines, il ne faut plus s'étonner du niveau moyen des élèves en Belgique. Mais, la mère Milquet veut consacrer du temps à ses enfants... comme Ségolène... ailleurs en d'autres temps.

Faudrait qu'Hergé revienne, pour écrire les aventures de Joëlle et de Ségolène au pays des pays de Didier et de Sarko.

alex

Aute chose, sans rapport: manipulation à deux balles dans le torchon du Soir de ce WE. On y parle de Hergé et du racisme et le journaliste relate un colloque au sujet de Tintin au congo et des diverses plaintes. Ce faisant, ce cornichon parle aussi des références antisémites des premiers albums de Tintin. Et mentiona, à l'identique, Tintin au pays des soviets.

Voilà l'anticommunisme de Hergé traité de manière identique à l'antisémitisme et au racisme paternaliste!!!

Comme si c'était équivalent!? Le Soir, pas le dernier à la déconnade idéologique!

Simon

Société - Recensement: "ECOLE ne rime pas toujours avec EMPLOI"
Dans un article signé Gr. Comhaire, LLB 8/12 p4 révèle quelques analyses de l'enquête 2001.
Pour les 24-64 ans "diplômés et employables": 57% le sont du secondaire, 27% du supérieur (PS : la durabilité n'en est pas garantie...)
Seuls 11% n'ont pas dépassé l'école primaire. L'analyse cartographique pour ces derniers en figure la répartition. Faut-il alors qu'un prof ULB (Vandermotten, géographe) en déduise une inéquité basée sur l'origine géo et le laïus "discrimination à l'embauche"? Comparaison prise: Wat-Boitsfort et Molenbeek! De mon expérience, Monsieur V. devrait corréler un peu mieux ses déductions dans une étude des NOMBREUX autres facteurs qui font globalement l'EMPLOYABILITE des diplômés, y compris les traits de personnalité, etc. Plutôt que de s'en tenir aux sirènes appuyées sur slogans politiciens de la gauche?
Quasi TOUS les employeurs sont désireux d'embaucher de BONS travailleurs, pas sur les critères simplistes auxquels ramènent nos bons académiques un peu marqués!
Allez, Monsieur V. vivre sur le terrain des entreprises, avec de grosses lunettes critiques. Puis revenez-nous armé de faits de ce terrain? Vous en seriez le premier surpris...

jean laardères

La presse a signalé les différences avec le Flandre, mais avec une sorte de fatalisme comme si on n'y pouvait rien. Et ces résultats n'ont pas été mis en perspectives avec les politiques suivies depuis 20 ans, pas plus avec celles désastreuses de Arena qu'on n'entend jamais prononcé les mots efforts, travail, mérite,etc.

Alexis de Tocqueville

En réalité, Arena prépare l'avènement d'écoles privées qualitatives et coûteuses pour la bourgeoisie. C'est déjà partiellement la cas via les précepteurs. En Brabant wallon, les écoles anglosaxonnes à 10,000 euros annuels sont remplies de jeunes bourgeois francophones. Leur avenir est assuré.

Vive l'inéquité ...

LLB donne la carte francophone des écoles qui furent l'objet de files et problèmes:
Enseignement catholique:
BXL 65% BtW 70% Lg 26% Na 22% Ht 21% Lux 0%

Enseignement officiel: mutisme. On attend de voir venir, comme avec les colombophiles.
Soyons sûr que ces chiffres se feront attendre longtemps, SATISFECIT PS-CdH aidant?
Qu'attendent donc les Milquet et Simonet pour protester?
Ah, impuissantes. Muselées par des accords Gt RW de non sens.
Place alors aux IMBECILES pour mener la danse des fous!
Le peuple proteste? On réagit, peut-être, selon la couleur de sa tunique... 25 à 40% de gens insatisfaits? ça ne compte pas puisque ce seront les ignares qui voteront pour maintenir cet état des choses.
Qu'en dit la presse ordinaire? Elle MENT, SE TAIT. Déni de démocratie.

wallagonie

A noter que Mr C. n'officie plus à l'ULG et qu'il a renié son approche par "compétences" dans le secondaire !
Mais, faisons comme s'il n'avait rien dit et continuons comme avant puisque tout ne va si mal et que Pisa c'est une mauvaise méthodologie. Concentrons-nous sur l'essentiel : notre enseignement belge, euh, pardon, francophone, est terrrriblment inégalitaire.
Donc, en avant la mixité sociale et tout ira mieux.
De plus, ce qui fait chuter la moyenne, c'est l'enseignement technique et professionnel, filières de relégation le plus souvent.
Ben oui, qui voudrait mettre ses rejetons dans des écoles où le professeur, parfois, n'arrive pas à en placer une ? C'est donc là qu'il faut tenir un discours politique FERME sur l'exigence et la discipline en donnant aux professeurs les droits de se montrer exigeants. "Tolérance ZERO et RIGUEUR" seront nos maitre-mots au premier septembre 2008. Vous êtes-là pour apprendre ! : Imaginez Arena parler en ses termes. Inimaginable ? Oui, je pense.
En attendant, à cause de certains étudiants (?), les autres, de bonne volonté (Il en reste) perdent parfois leur temps dans l'enseignement technique et professionnel.
Mais on préfère chercher ailleurs, c'est tellement plus confortable. C'est un peu la "gauche qui pardonne tout, qui excuse tout" qui est en cause selon moi.

E. G.

L'EXPERTE (huuuuum) de ULg est apparue sur écrans TV dans un JT la semaine dernière.
En 30" d'intervention, elle était fait fichée (devinez en faveur de quel discours)?
JAMAIS le courage de reconnaître où sont les vrais problèmes et leurs causes.
TOUJOURS en train de se chercher des excuses!
l'ULg (pédagogie expérimentale?) a bien baissé de niveau depuis l'époque de son grand fondateur G. de Landsheere. Faut se rappeler que c'est d'ici que naquit l'idée "géniale" des écoles à différentiation positive (Mr C., instrument pensant de Laurette O. '97). La marque du politicien s'y est maintenant bien inscrustée. NAVRANT...

David Brabant

Symptomatique. Toujours la même rengaine.

"Il existe aussi une tendance en Wallonie d'attribuer la responsabilité de ce qui ne va pas aux autres. Tendance naturelle, mais peu constructive. Nous n'avons pas les Yankees comme les pays latino-américains. Mais nous avons l'équivalent: les Flamands, l'Etat fédéral, l'Europe, la mondialisation, notre passé. Au cours des dix dernières années, j'ai vu de nombreuses études comparatives dans lesquelles nous héritions du bonnet d'âne. Ce n'est heureusement pas toujours le cas. Quelques exemples: le non-emploi, les soins de santé, l'environnement, l'éducation, le coût des exécutifs wallons et communautaires, … Ces études furent accueillies par les mêmes rengaines: "méthodologiquement discutables et de toute façon, ce n'est pas notre faute."

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Pierre Pestieau (que l'on peut difficilement accuser de sympathie pour le MR) dans la note ici :

https://www.cifop.be/doc/conf_srepb_pestieau_170505.pdf

Bruno Hanzen

Il faut aussi remarquer la grande docilité et le manque de curiosité (à moins que ce soit tout simplement de la paresse) de notre Grande Presse Libre et de ses Journalistes.
A moins que le buffet lors de la conférence de presse d'Arena n'ait été plus alléchant?

Vincent

Back to square one really!

Aucun journal pour se dresser contre ce qui, à moyen et long terme pourrait devenir une petite catastrophe.

Vu au RU:

Titre du FT: "Standards in maths and reading fall."

Conclusion du même article:
"Michael Reiss, director of education at the Royal Society, Britain's leading independent science organisation, said: "How can the UK hope to compete economic-ally in the future if our young people are not as well educated as those in other countries?""

Guardian: "Britain slumps in world league table for maths and reading"

"Michael Gove, the shadow children's secretary, said: "Every year the government boasts about the improvements it has made to education but every external audit tells us we're falling further behind."

David Laws, for the Liberal Democrats, called for a fundamental review of education policy in light of the results. "British children's attainment has gone down in almost every league table despite a massive investment programme," he said."

Pire amha, plutôt que prendre acte de votre position, le consensus serait de vous dénoncer comme le vilain canard quasi extrémiste...

Jean-Philippe

Arena parle l'anglais ? Ou bien est-elle comme José Happart... un bonne wallonne ? A moins qu'il ne fasse réaliser une traduction du rapport en Italien pour faciliter sa compréhension.

Bref, à force de niveler par le bas, on en arrive aux catacombes...avant les catastrophes. Devrons-nous voir, comme à Seattle, des ponts s'écrouler parce que conçus par des ingénieurs incompétents ou à la formation insuffisante ?

Mateusz Kukulka

Info relayée dans la revue des blogs du https://www.lepolitiqueshow.be.

Bien à vous.

Ljuveaux

Les différences avec la Flandre sont énormes. https://www.lalibre.be/dossiers/_rubriques/etude_pisa/

Commment un même système qui est resté si longtemps national (la communautarisation date d'il y a une 20aine d'aznnées si je ne me trompe) a-t-il pu engendrer en moins d'une génération des enfants si différents ???

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan