Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« PISA : du bon usage de l'information | Accueil | Bruxelles »

12 décembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Atahualpa

Je comprends pas le MR est censé gagner... le PS quand on voit ce qu'ils font (ou plutôt NE FONT PAS) regarder à Liège... pas moins d'une vingtaine de travaux en même temps... évidemment ça pue la secte élitiste (franc-maçonnerie) etc... mais le résultat c'est que tout est bouché et pour longtemps encore... dommage... à quand le changement de mentalité, les francophones?

Tchanchès

Les émules du PS et fonctionnaires CF habituellement collés sur ce blog sont éloignés en cette fin de semaine. Pour raison de WE ensoleillé?
Grand bien leur en fasse.

Babette M.

@ Via ... votre phénomène n'est pas uniquement belge.
Voyez la copulation électoraliste de Bayrou et Ségolène en France.
Joliment illustré par Françoise Fressoz, éditorialiste du journal Les Echos, vendredi 7-12 page 14
"On les croyait alliés, ils sont, en réalité, concurrents sur un chantier majeur: la reconstruction de la gauche".
Qui a dit que les belges et les français ne s'aiment pas?

Via del Di Eglisia

Les cibles politiciennes pour 2009 des flamands (gauche CD&V-NVA contre SP-A) et francophones (PS contre gauche CdH) sont les mêmes profils d'électeurs!
Ce qui explique les comportements "empathiques" qu'adoptent ces partis au-delà de leurs différends en négociation. But ultime = exercer le pouvoir quoiqu'il en coûte au pays.

Trait commun entre Leterme-le-borgne, Milquet-Neen, Elio-di-rupette, Bart-desouche-wavrienne?
Aussi fourbes les uns que les autres!
Rien que du comportement de bas-étage.

paul

A nouveau, s'il y a une amélioration, tant mieux.

Et si elle est due à la politique menée ces dernières années, tant mieux aussi. L'arbre doit être jugé à ses fruits.

Mais dire que c'est Reynders qui a fait échouer l'orange bleue, faut pas pousser.

Il est pour moi évidentr que le N-VA d'un côté, le CdH de l'autre sont responsables. Et si le climat CdH/MR est mauvais, L'attidude de Milquet y est pour beaucoup.

J'étais et je reste convaincu que PS et CDH étaient tout à fait enthousiastes à l'idée de former la coalition, et d'ainsi avoir l'homogénéité à tous les nouveaux, que les deux ont tant de fois souhaitée (cfr Viseur et Moureaux, par exemple).

E.  G.

Connaissant bien l'UWE et d'autres milieux d'entreprises..., j'estime qu'il vous faudra sérieusement, cher P-Y "crécelle anti-MR", remettre vos pendules à l'heure.
Vincent Reuter se contente de déclarer qu'il y a un MIEUX. Sans lancer à la ronde des cocorico dont se flatteraient vite certains politiques du Sud.

Le fait d'un RATTRAPAGE DES RETARDS wallons vient d'entreprises qui n'ont qu'un lointain rapport avec celles qui s'appuient trop sur des incitants+aides publics avec l'espoir de décoller un jour ... lointain.
Nombre d'études (sérieuses) ont démontré qu'avec un management + une force de travail tous deux intelligents (il y en a), plus une stratégie vraiment déterminante, les entreprises qui "boostent" n'ont guère besoin d'ingérence des pouvoirs publics. C'est donc une perversion mentale qui permet aux prédécesseurs de Demotte d'affirmer tels des coqs que "grâce à eux" lesdites entreprises se sont relevées! Ont-elle jamais été malades: non.

En matière de CHOMAGE: EUROSTAT publie des chiffres qui ne laissent pas de doute sur le climat de RBC. Cherchez des excuses là où vous savez pour ne pas culpabiliser?

En matière d'EMPLOIS: la BNB (gouverneur Bn Quaden étiquetté PS) confirme que les 200.000 emplois de Verhofstadt sont ATTEINTS. Dont +79000 en 2004 et en 2005, +53000 en 2006, encore +70000 en 2007 cite la presse. Et c'est le SECTEUR PRIVE qui a créé la majorité d'entre eux. Les chèques service contribuant à 23000 "emplois".
Ainsi, contrairement aux rumeurs alarmistes et mensonges de nos SYNDICATS...conçus pour raccoler plus large... la situation globale belge n'est pas trop inquiétante. D'où chôgame en recul. Enfin le déficit budgétaire est ...insignifiant!
De quoi faire pleurer les mauvaises âmes jamais heureuses d'observer une dynamique à l'oeuvre (la VRAIE, pas la dynamique des slogans).

Pierre-Yves

Vive l'esbroufe,
Votre maîtrise visiblement exceptionnelle de l'économie nuirait-elle à votre capacité à lire des messages????
Merci de m'indiquer où j'ai écrit que la RW était en train de rattrapper la Flandre???
La critique est aisée... :o)
Pour le surplus, si vous estimez que Vincent Reuter est propagandiste en disant que ce sont des indicateurs encourageants qui ne sont pas que le fait "du hasard" (voir son interview dans La Libre du 12), libre à vous...
Comme je l'écrivais dans mon 1er message, on voit bien que les libéraux éprouvent des difficultés avec ce genre d'annonces positives...
Pendant que Monsieur Reynders vient de faire perdre 6 mois au gouvernement fédéral (par ses exclusives à répétition: pas de ps, pas de cdh,...), ceux qu'il nomme "le cartel PS/CDH" font objectivement du bon boulot à la Région...
Même si (je le souligne) il reste encore du travail pour redresser la situation...

L'écartelisé

Et l'on peut presque être sûr que sous l'étiquette d'une "union nationale" des tous partis,
le cartel non explicite de sainte Jojo et dirupette va agir pour ne pas révolutionner le milieu des "assistés trop confortés".

paul

Il est vrai que les sociaux-démocrates britanniques et espagnols (et même chiliens, d'ailleurs), n'ont pas remis en cause les politiques libérales menées par leurs prédécesseurs.

Chez, nous j'ai parfois l'impression que c'est l'inverse qui est vrai.

Notre système de coalitions, peut-être...

alex

Comme le dit pasmartou, y a un frémissement.

Cela dit, économiquement, j'ai toujours connu la wallonie "frémir". En fait, la wallonie, c'est comme un très long film d'horreur, cela fait 20 ans que l'on frémit.

Et si en effet Demotte ne la ramène pas trop, sans doute parce qu'il a une conscience du ridicule que beaucoup de dirigeants du PS n'ont pas - et en premier ceux qui font appel régulier au co-contractant habituel de la région, Capron, pour rendre le caveat bisannuel au gouvernement socialiste - l'on peut légitimement se demander ce que l'état de la wallonie serait si nous avions eu des gens capables à sa tête, et si nous n'avions perdu 20 ans avec des truands. Le problème n'est pas le socialisme: le socialisme espagnol ou anglais se mêlent de progrès économiques, le problème, c'est cette association de malfaiteurs du PS et leurs suiveurs innocents au CDH. Et l'absence d'alternative crédible, parce que le MR, pardon...

Vive l'esbroufe

Je trouve les réactions d'alias PASMARTOU et PIERRE-YVES singulièrement corrélées, Y/N?
Une démonstration que nos deux(?) émules de la bonne pensée wallonne sont TOUT sauf économistes (hors le fait d'avoir peut-être lu la chose en chambre).
Propagandistes? Probablement plus réel.
:-((

La déduction KBC n'est pas que l'une des régions rattrape l'autre mais simplement que les taux de croissance sont davantage alignés. Connaissant les écarts régionaux du départ, c'est pas difficile de comprendre qu'en absolu ils vont encore se creuser au fil du temps. Car les facteurs correctifs fondamentaux ne sont pas en place. L'action du vertueux Rudy Demotte consiste essentiellement à REMOTIVER ses troupes dans la ligne droite vers 2009 et de nous persuader que tout baignera ... plus tard (dans 3, 7 ou 12 ans?).
Stop à la crédulité pour béotiens CF. Merci, Pasmartou!

leila chahid

Mais non même pas la moyenne européenne qui est boastée par quelques pays qui ne sont pas au centre de l'Europe.

Alexis de Tocqueville

Il s'agit en effet du début d'un long processus de rattrapage qui, s'il se maintient pendant 20 ans, mettra la Wallonie au niveau de la moyenne européenne mais toujours derrière la Flandre.
Encore un effort, camarade!

Pijean

@PY et Pasmartou

Comme le dit si bien Lombard, ceux qui sont en retard ont des taux de croissance bien plus élevés (ex: PL 5,2% en 2007).

Hormis cela, il ne faut pas oublier que, grâce aux illuminés de l'égalitarisme, la génération wallone suivante sera encore et toujours unilingue et va croire que la physique est une discipline de fitness.
Donc ce n'est pas elle qui permettra de soutenir ces mêmes taux de croissance déjà bien insuffisants.

Ferdinant

Comparer la rtps à radio mille colines est une boutade que n'aurait pas du se permettre un futur premier ministre mais il n'en reste pas moins qu'au plus fort du conflit israelo palestinien, les "journalistes" de la rtps faisaient clairement de l'incitation à la haine raciale anti juive par des manipulations médiatiques (en collaboration avec l'olp) qui présentaient systématiquement les juifs comme des boureaux insensibles et les palestiniens comme des victimes pacifiques et innocentes.

Que fait le centre pour l'égalité des chances ?

demosthene

Dire que les crétins de "dirigeants" du Mouvement racoleur et du parti sodomite nous vantent
le modèle multiculturel(soit 1% de belges de souche et 99% de musulmans)à Bruxelles et Anvers:2 villes où les taux de chômage sont hallucinanats et irréversibles pour ne pas parler de ceux des formidables et si enrichissantes villes multicul de Wallonie.
Proprement hilarant.

Lombard

En tout cas, ne pensez pas voir le chômage carolo augmenter de 3 hautes personnalités ( Secrétaires Communaux FF etc... ) ils vont toucher leurs salaires jusqu'à la condamnation ? Cela ne fait que pour eux 3, charges sociales comprises, 25.000 euros/mois... Bravo, c'est scandaleux en restant chez soi de palper ENCORE la galette ROUGE.

Lambert

Faut quand même rappeler que ceux qui rattrappent vraiment leur retrad (régions d'Espagne, pays de l'est,...) sont avec de staux de croissance beaucoup plus élevés; donc c'est une nouvelle fumisterie de plus de nous faire croire qu'on rattrappe quoi que ce soit d'autant plus que le noyau dur du chômage ne bouge pas

paul

Au risque de me faire l'avocat du diable, je ne vois pas de raison de bouder notre plaisir.

Il est évident que le retard de la Wallonie reste abyssal, qu'il faut préciser les causes de cette bonne nouvelle, les localisations, et que les années à suivre devront confirmer le progrès, mais bon.

Ce n'est pas encore le printemps, mais l'hirondelle est bienvenue quand même. N'oublions pas que ceux qui en bénéficient, ce sont parfous les gens qui ont fourni des efforts pour y parvenir. Et que ceux qui ne vivent plus d'une allocation seront moins dépendant du pouvoir en place, et qu'ils pourraient dès lors secouer les structures en place.

Et il n'en reste pas moins que le véritable initiateur du Plan Marshall (à qui on attribuera d'office l'embellie, je suppose), c'est bien vous, sénateur, avec votre rapport sur la situation de la Wallonie.

Notons par ailleurs la situation de Bruxelles, qui a tant d'atouts, mais qui est si mal gérée.

J'ai de plus en plus l'impression que Picqué s'affaiblit. Et son patron, Moureaux, est la pire catastrophe que cette ville ait connu depuis longtemps.

Alexis de Tocqueville

Il faut se méfier des rattrapages wallons. Ils sont en général de courte durée.
Ils ne se traduisent pas en création d'emplois en raison d'un secteur marchand poussif en Wallonie, région qui concentre 45% d'emplois publics. Or, l'Etat wallon engage davantage en période de crise pour cacher la montée du chômage qu'en période de bonne conjoncture.
A Bruxelles, le problème est l'inadéquation de chômeurs, souvent issus de l'immigration, unilingues voire analphabètes, peu formés et n'entrant pas dans les critères hyper-exigeants des pépinières d'entreprise de Zaventem et des deux Brabants (100.000 emplois vacants dans le tertiaire).
Un exemple positif toutefois : l'hôtel Conrad. En échange du permis de bâtir, l'unique Palace bruxellois s'est engagé à embaucher prioritairement des chômeurs de longue durée qui ont reçu une formation HORECA accélérée. Beaucoup d'entre eux sont nord-africains. D'après ce qu'on m'a dit, la direction est enchantée.

Vincent

Arrêtons de comparer au dixième de point près la croissance Wallonne avec celle de la Flandre que diable!
Comparons avec le reste de l' UE.
Bénéficiant d' une conjoncture relativement favorable au niveau macro, c' est bien la moindre des choses que de voir la Wallonie montrer une croissance positive non?

Malheureusement, pour une région sinistrée comme elle l' est, cette croissance est faiblarde non?
Preuve en est: des tx de chômage affolants!

Pasmartou, votre discours est amusant avec des "on sent des indicateurs qui convergent... etc...".
Pour réussir en économie, mieux que sentir, il faut agir! Alors des exemples d' indicateurs qui convergent svp!
Des portes se sont ouvertes?
Oui? Les quelles? Celles des coffres des édylles carolos ou celles des bureaux de l' Onem?

De là, prédire un avenir plus (no punt intended) rose à crt terme? pouf pouf, tous les indicateurs économiques sont au laid fixe. Les tx redescendent (US et UL), l' argent va se faire plus rare...

Pierre-Yves

En complément de Pamartou j'ajouterai qu'au-delà de ce contat de la KBC (entreprise très privée et très flamande, donc loin du PS/CDH)personne dans le Gouvernement wallon ne "fanfaronne".
Au contraire, Rudy Demotte met en avant la nécessité de poursuivre le travail.
C'est je pense une position réaliste, il n'a jamais dit "nous dépassons la Flandre", que du contraire...

Pasmartou

E.G., votre ton aggressif ne donne vraiment pas envie de débattre. Y'a du vrai et du moins vrai dans ce que vous dites, c'est souvent bien documenté et nettement mieux argumenté que la moyenne mais vos procès en sorcellerie. Vous me fait pensez à ces supporters dans les stades qui beuglent que tout ceux qui ne sautent pas sont pas de leurs équipes. "Qui ne saute pas est socialo-marxiste".

Moi je nuancerais tous les points de vue. Hurler au miracle économique en voyant que la Wallonie dépasse d'un 10ème de point la croissance flamande, on est bien d'accord, ça frise la méthode coué. Mais depuis le début 2000, on sent quand même une série d'indicateurs qui convergent dans le sens d'une reprise fragile mais reprise quand même. Que s'est il passé ? Rien de spectaculaire. Mais on peut pas nier qu'un lent changement des mentalités a débuté, que certaines portes se sont ouvertes, que les socialo-interventionnistes ont quelque peu abandonné leurs rêves d'une économie dirigée et que de ce fait pas mal de belles réussites d'entreprises ont peu se concrétiser et se perpétuer. Ce serait bien, une fois, de relever ce qui marche en Wallonie et de réaliser que, dans une série de secteur, le terreau pour une véritable reprise et un développement économique solide existe.

E. G.

L'abonné Pierre-Yves est toujours fort "compréhensif" à l'égard des exploits politico-économiques d'une frange socialiste (PS et ... y scotché ... un CdH en filigrane). Frange qui règne sur la francophonie depuis trop longtemps, sans avoir affronté la défiance de la part d'un électorat-mouton. Avec en résultat les chiffres désolants que l'on sait.

Car derrière les chiffres il n'y a pas fatalité mais une MENTALITE. Cette disposition mentale de ceux qui, au nom de dogmes vieillis, nient la réalité des mécanismes fondamentaux de société pour n'en retenir que ce qui les en arrange: la redistribution des efforts d'autrui vers ceux qui (pour raison compréhensibles ou souvent INAVOUABLES ) vivent "à charge" des laborieux francophones, aussi pour partie à charge de leurs compatriotes flamands!
Penseurs orientés, SOLIDARNOShistes, aidés en celà par les camarades syndiqués, chez qui la rationalité des faits est une dimension bonne à mettre dans les cuvettes de WC. Combats et grèves s'y substituent, armes des milices malléables qui se tirent des plombs dans le pied.

Les CHIFFRES en question constituent l'intégrale à résultat négatif - accumulé sur des décennies - de ces ERREURS d'appréciation et de gestion commises par qui l'on sait. Incompétence fait loi. Ils peuvent compter sur leurs fervents "supporters" pour maintenir la situation!

Deux notes encore:
1) La Wallonie "rattrape" la Flandre? Erreur Nième: les taux de croissance constatés par ce jeune économiste KBC ne signifient RIEN tant qu'on n'ose y mesurer les réalités au travers de RATIOS plus significatifs! Et devoir ramener ceci à des audits sectoriels et sur des tranches d'emplois (par nature, localisation, perspectives). Les chiffres en existent, "tabous" ne sont guère explicités! J'ajouterai qu'avec les effets-retards dûs à l'inertie les taux encourageants d'aujourd'hui ont débuté à partir de 2000 dit KBC, c-à-d sous la législature où le MR était à l'économie wallonne! CQFD. Pigé, Pierre-Yves notre théoricien de gauche?
2) Non content de compter avec une foutitude d'organes enchevêtrés et globalement peu performants, voici que la C.F. d'Arena & consorts va doter la R.B.C. d'un nouveau Comité Economique et Social? A l'instar de celui qui planche sur ses stats à partir du Verbois liégeois? Combien de "postes" pour protégés dociles dans cette future structure?
Stoppez SVP les déclarations vides de sens. Notre Wallonie (et BXL) sont face à un défi que seules des mesures drastiques pourront amener vers un réel MIEUX.

Lombard

Et ce n'est pas fini, avec les " Grandes Familles " bruxelloises qui ont atteints le score de 7 prénoms sur 10 à consonance musulmane ? Je ne dis pas qu'ils ne travailleront pas, mais en noir pour la plupart !!!

ALexis de Tocqueville

Si on compare à Dublin, quasi ville de province : 1% de chômage.
Formation du gouvernement : ce n'est même plus de l'apolitisme qui monte c'est l'incompréhension totale. Même les politologues en perdent leur latin.
Je croyais que le MR avait gagné les élections et ce serait le PS au gouvernement?

Pierre-Yves

A partir du moment où la Flandre est considérée comme une des régions les plus performantes au monde, je trouve qu'avoir une croissance égale c'est déjà encourageant.
Evidemment, le MR assez mal à l'aise sur la question (cf. par exemple les tensions entre le sénateur et le vieux chef de file de l'opposition au PW, la position ambigue de cette meme opposition par rapport au plan marshall,...).
Enfin, comme le dit a juste titre le sénateur: heureusement que l'actualité est monopolisée par la constitution hypothétique d'une quinta-hexa-octo partite (cela permet de démontrer que suite au plantage totale de l'orange bleue chère à D. Reynders, la seule ambition qu'il reste au MR est de négocier son entrée dans les exécutifs régionaux pour placer Michel Jr, Bertieaux, etc...).
Il est certain qu'avec de telles pratiques, la Wallonnie ira mieux...

wallagonie

De rien Sénateur, si on peut aider...
Lu à présent, ce jour, sur le site du VIF :
"Depuis 1999, date à laquelle le parlement flamand unanime a voté une résolution en cinq points dont la réalisation exigerait une importante réforme de l'Etat, la position nordiste n'a pas varié. Il faut donc ouvrir les yeux : croire que retarder, voire enterrer la réforme de l'Etat, pourrait faire retomber le soufflé nordiste, c'est faire preuve d'une impardonnable naïveté"
Question : Le VIF, les médias en général, à commencer par la RTPS,... n'ont-ils pas magnifiquement faits preuve d'une impardonnable naïveté ?
Un Sénateur a osé parler, chiffres à l'appui et il ne fut pas pris au sérieux non plus. Il y aura des lendemains difficiles.

Vincent

Chaque fois que je vois ces chiffres, je me demande ce que serait BXL sans la présence de l' UE et ses milliards d' € versés ds l' économie locale...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan