Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Vuiton et Gorbatchev, suite | Accueil | Génocide : "la stratégie des antilopes" »

31 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gribouille

"On ne peut construire sur la négation du passé et c'est bien un problème en Flandre"
Très juste.
C'est certain que la repentance est à la mode et personnellement, je ne pense pas que nous devons sans cesse nous excuser pour les erreurs passées mais nous devons les reconnaître. C'est différent.
Un certain nombre de flamands et entre-autres ceux de l'ex Volksunie ont toujours réclamé l'amnistie pour les collaborateurs flamands.Bart DEW a assisté tout jeune avec son père aux pélérinages de la Tour de l'Yser. On y réclamait chaque année cette amnistie.A ma connaissance, les wallons n'ont jamais eu ce type d'attitude.

Robin des sectaires

Bart DeW., serait-il tel les adeptes de la scientologie?
C'est une boutade bien sûr, sinon que ses manières ressemblent parfois à celles de cette secte.

Curieusement, on apprend que ladite secte tente à nouveau de pervertir l'esprit malléable de nos populations dès le niveau des collégiens et de communes belges, en diffusant des brochures "pseudo-éducatives". Il y a véritablement de quoi s'en offusquer car c'est du prosélytisme par vagues périodiques (nouvelle tentative en cours).
Aussi heurtant et insidieux que le fut naguère la campagne du PS -via Arena- pour diffuser à très grande échelle des brochures "pseudo-éducatives" sur des sujets dits progressistes. Là pourtant, la presse des gauches semblait moins virulente! Allez comprendre.

Puis l'Europe, une et unie devant le mal? Je lis qu'un tribunal espagnol vient de statuer en faveur de la reconnaissance de cette "scientologie" en tant que religion... Allons y comprendre quelque chose. Peut-être que "Z" (pas Zorro, Zappatero) voudra s'émouvoir de cette décision et introduire un recours national?
Lorsqu'on observe toutefois la récente clémence des tribunaux espagnol à l'égard des massacreurs islamistes de leurs trains madrilènes en 2004, on se posera de sérieuses questions sur la portée effective de ces "droits fondamentaux" sur le terrain! L'imbécile humaine a elle aussi vécu sa phase de mondialisation...

Mateusz Kukulka

Cette info a été relayée sur http://lepolitiqueshow.dhblogs.be

Bien à vous.

Petit apatride

@ un petit belge: corrigeons voulez-vous?
"la création d'une circonscription nationale"

Est une idée émise par un groupe pluraliste d'intellectuels et gens ayant un vrai sens de la responsabilité publique nommé ...
L'idée fait un pendant opportun avec cette autre, antérieure, promue je crois par Armand DeDecker (alors président du Sénat avant A-M Lizin): faire ne sorte qu'un % de nos parlementaires nationaux siègent à la fois dans le fédéral et au niveau P.E.
Dans les deux cas de figure, un lien plus fort se construirait entre les niveaux de pouvoir, avec en résultat plus de cohérence de vues entre ces niveaux, au travers des dossiers critiques (ces orientations d'incidence internationale/locale à long terme). Cohérence et proximité par rapport à ce qui se vit dans un terrain de diversité des contextes et cultures. Aspect devraient occuper TOUS nos élus, à N niveaux où ils jouent notre avenir.

Qui s'oppose fermement à la chose?
- des élus à l'esprit étroit (une liste?).
- des candidats désireux de trouver un fromage rémunérateur et une pension plantureuse, en multipliant les postes politiques à N niveaux.
Des gens comme ça, je vous fiche mon billet que vous en trouverez dans tous les partis :<)
Voyez ceux qui se délectent de fins de carrière "confort largement rémunéré" parmi les 712 dans deux hémicycles de Bruxelles et Strasbourg?

Un petit Belge

1° Bloquez la date du 18 novembre dans vos agendas : ce jour-là aura lieu à Bruxelles un rassemblement symbolique et la remise officielle de la pétition lancée par une citoyenne liégeoise en faveur de l'unité de la Belgique (plus de 115.000 signatures à ce jour).

2° Autre initiative bilingue à découvrir : www.arsbelgica.be

3° Afin de poursuivre la mobilisation, pourquoi ne pas lancer maintenant une pétition en faveur de la création d'une circonscription nationale? L'idée avait été relancée il y a peu par Didier Reynders.

Alex

Que De Wever soit un plouc natio-facho est probablement un fait, mais M. Quatremer est citoyen d'un pays qui a aussi eu son lot de côtés sombres. Outre Vichy, un certain Préfet de police appelé Papon a eu carte blanche et couverture pour massacrer des manifestants algériens... et il a fallu 40 ans pour qu'on l'évoque en causant aussi ce genre de polémiques... On a pas spécialement plus de leçons à recevoir que les autres...

wallagonie

Que la Shoah soit instrumentalisée, c'est parfois le cas.
Que certains instrumentalisent l'instrumentalisation de la Shoah, c'est évident.
Bart savait que cela ferait plaisir à une franche de la population.
Repentance très très tardive vaut tout de même mieux que pas de repentance du tout. Je m'en tiens au fait. Ce que Janssens avait, éventuellement, derrière la tête, m'est égal.
Je n'étais pas né à cette sombre époque mais je me sens depuis toujours concerné par ce qui reste pour moi assez inexplicable. Je me repentirais bien aussi. Question d'éducation judéo-chrétienne que je ne renie pas, que du contraire.

Louis Lemaitre

Bart de Wever devrait être mis au ban de la politique belge. Il est disqualifié. Qu'en pense Leterme ?

Mea culpa

Burgemeester SP-A Janssens est au pouvoir depuis +-3 ans, avant lui Mwr Detiège...
Des études sérieuses avaient antérieurement documenté la culpabilité de CERTAINS MILIEUX FLAMANDS dans ces opérations. Il ne s'agit donc pas d'un scoop!
Pourquoi sortir l'acte de repentance MAINTENANT pourrait être une question naïve à se poser...
Il y a le FOND et la FORME et le TIMING.
Quelle est votre appréciation, en âme et concience?

SV

@ Renée Toscin

Mon impression est que la repentance est plus utilisée comme un outil politique actuel que comme une expression du passé.

Finalement, je pense que Bart DE WEVER a raison.


renée toscin

@SV c'est pas ça la question, il ne s'agit pas de la responsabilité individuelle de votre génération mais de reconnaître les faits et d'accepter une sorte de continuité historique (ce sont les autorités qui sont co-responsables de ces faits. Maintenant la question jusqu'où remonter est bonne. J'aurais tendance à dire 40-45 car le génocide et la seconde guerre mondiale sont des élements fondateurs de nos démocraties, mais on pourrait aussi arguer de la notion de survivants (ex les fusillés de 1917).

SV

Je ne me sens pas coupable pour des faits qui se sont passés 25 ans avant ma naissance et donc je n'ai aucun besoin de m'excuser.

Quid des excuses de l'Italie pour l'invasion romaine ?

marc spilpert

Je partage le point de vue de AD et de Janssens. Il était important que la ville d'Anvers présente ces excuses. On ne peut construire sur la négation du passé et c'est bien un problème en Flandre; comme ce le fut longtemps en France avant le discours de Jacques Chirac au Vel d'Hiv.

Alexis

Effectivement, je pense qu'au delà de l'outrage constitué par les propos du sinistre personnage, il y a un véritable problème d'instrumentalisation. De Wever savait pertinemment qu'il allait courroucer toute la classe politique.

Je ne crois pas un seul instant à la thèse de la déclaration maladroite. Ma conviction est que divers factions politiques ont tout intérêt à créer des tensions autour des négociations gouvernementales en cours.

Baruch

Merci de cette réaction saine.
Peut-on parler dans ce cas de "mérule flamingante" ?

E.  G.

Bravo alias RoseNoire d'avoir souligné ce
"à des fins de victimisation systématique"

Celui qui crut bon d'enclencher le processus ne fut-il pas Chirac, dans un dernier sursaut à propos du Vel'hiv?
Puis tous ces manipulateurs d'une opinion crédule, à propos des méfaits historiques de la colonisation et de l'esclavagisme des temps révolus?
Probablement pas les mêmes qui s'émeuvent et dénoncent ces nids d'exploitation humaine bien actuels en Asie ou en Afrique!
Remarquons cette étude très officielle publiée par XYZ qui démontre que la somme des aides consenties à l'Afrique ($ 400 milliards sur N années) n'a en bonne part servi qu'à engraisser les comptes en banques d'africains dirigeants-dictateurs de leur peuple (une longue liste).
La repentance est une notion ancienne, caractéristique de l'église chrétienne. Celle-ci (via la papauté) s'en est enfin excusée à propos de la terrible Inquisition d'un autre temps. Mais l'autoflagellation a encore cours (en Espagne, chez les chiites, ...).
Passons -comme vous le pensez probablement- à des sujets actuels, tout aussi pressants ceux-ci.
Sans oublier des actes de MEMOIRE comme le soulignait A.D. et les rescapés de 40-45 effrayés de l'énorme faculté d'oubli de notre société de (...).
Dit en un temps du SOUVENIR: époque de Toussaint, le prochain 11 Novembre, des commémorations, ce ne sont pas des actes de mémoire pour les cons.

demosthene

Ce battage de coulpe permanent à l'égard du seul peuple qui ait souffert sur cette Terre doit prendre fin sans tarder.
Les faits remontent à plus de 60 ans,maintenant basta à la repentance!!
A propos,on pourrait proposer une cérémonie annuelle d'excuses à ce peuple ,dont personne ne nie les souffrances passées.
L'évocation du sinistre Janssens m'amuse beaucoup car voilà un politicien dont la démagogie de type "carpettique" n'est plus à démontrer à l'égard de ses chers "allochtones"(terme de novlangue)auxquels il doit d'être le bourgmestre(catastrophique) d'Anvers.

RoseNoire

Indépendamment du fait que le bourgmestre d'Anvers a eu les mots justes, j'en ai plus qu'assez que la Shoah soit sans cesse instrumentalisée via des déclarations de politique politicienne. Tant par ceux qui l'utilisent à des fins de victimisation systématique (cela existe, et c'est une Juive qui vous le dit), que par ceux qui minimisent ce qui y touche, véhiculant ainsi des relents négationnistes assez nauséabonds.

BHV

Bart De Wever, historien à la con?
Ou grand mécanicien de la culture 'Détestez donc mes compatriotes'?

Robijn Vergeten

On a les politiciens qu'on mérite. Vieux dicton largement ressassé dans la presse et sur ce blog. Remarquons ce matin que la presse écrite, flamande comprise, lui tire dessus à feux croisés (semblent aussi dire les commentateurs de presse radio). Sera-ce de nature à cadrer mieux le personnage et ses suppôts et amener vers plus d'entente inter-culturelle? Pas sûr.
Mais qu'en disent-ils donc, entre humanistes flamands du CD&V ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan