Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« L'orange bleue ne sera pas amère | Accueil | Charleroi »

21 juin 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Simon

> Eric 13:23
"Alors la soit disant indépendance des médias privés vis à vis du pouvoir..."

Je ne vous ai pas dit que les chaînes doivent ressembler à ces cures d'abêtissement collectif telles que perceptibles sur la RAI, mais aussi RTBF, RTL et leurs nombreux singes européens. Moto: "remplir les nombreuses heures d'antenne pour pas cher, tout en faisant des chiffres audimat".
Je m'étonnerai ici que vous ayez raté de votre liste une EuroNews qui vaut autant de zéro que sa consoeur CNN aux USA.

Ce à quoi je m'attaque comme d'autres amis intervenants est l'ABSENCE d'un vrai pluralisme d'opinion dans les chaînes publiques telles RTBF-Informations.
Donc, svp, de la déontologie journalistique.
C'est NOUS qui les payons, eux et 4000 fonctionnaires alentours!

Gribouille

@alexis de T.
"Un libéral proposerait la privatisation via des épargnes-soins à côté d’un système public uniquement pour les démunis. "
Le problème c'est que lorsque l'on gagne 1.500 euros c'est difficile de payer pour une épargne-pension et une épargne-soins. C'est faisable par contre pour celui qui gagne 4 à 5000 euros.
En ce qui concerne le "libéralisme" c'est une théorie comme une autre mais qui ne tient pas compte tout comme le "communisme" de la nature humaine.
Tout irait mieux si les humains n'avaient pas un goût pour le détournement de fonds, la corruption , le clientélisme, l'argent facile etc.....
En dehors de ces remarques, je trouve souvent vos interventions intelligentes.

alex

"Je préfèrerais moins d'idéologie et plus d'idées..."

C'est un petit peu ce qui me vient à l'esprit quand on évoque la possibilité d'une réforme fiscale en belgique, figurez-vous.

eric

> Simon

Je ne pense pas non plus que le rôle des pouvoir publics soit de contrôler des chaines de télé, ceci dit le conseil d'administration de la rtbf est constitué dans les mêmes proportions que les élus du Conseil de la Communauté française, il est donc représentatif de l'électorat francophone.
De plus, si il y a bien un domaine où des sociétés privées se sont docilement laisser manipulées à des fins politique c'est bien celui des médias !
Quand le propriétaire de la première chaîne privée italienne devient chef du gouvernement est ce une coincidence ? quand le propriétaire de la plus grande chaîne de télé française est le parrain du fils du président est ce coincidence ? (le propriétaire d'un journal économique étant le témoin de mariage de ce même président), on pourrait aussi parler de CNN qui était en son temps quasiment devenu le porte parole de la défense US lors de la guere du golfe...
Alors la soit disant ndépendance des médias privés vis à vis du pouvoir ...

eric

>Alex

"le seul problème du libéralisme" comme vous dites c'est de n'être qu'une théorie , tant qu'on voit le libéralisme (comme tout autre idéologie d'ailleurs) comme tel c'est magnifique (je ne suis pas plus anti-libéral que pro-libéral) ce qui me gêne c'est que certains ici en ont une vision quasiment mystique!
Je préfèrerais moins d'idéologie et plus d'idées...

Simon

Eric, je ne sais ce que sont vos C.V. et parcours pour justifier d'un:
"...le libéralisme mais qui à mes yeux n'est jamais que de l'anarchie, une porte ouverte à tous les excès..."

Où donc portent vos yeux?
- Si vous observez objectivement (p.ex.) la RTBF-Information, vous constaterez qu'elle opère en instrument de manipulation des faits politiques au quotidien.
Pour le profit de quelle obédience?
- Si vous observez objectivement (p.ex.) la structure VOO de câblo-distributeurs en C.F., vous admettrez que le pouvoir public domine à 90% l'instrument qui véhicule l'info/le divertissement des masses au quotidien.
Pour le profit de quelle obédience?
- Si vous observez objectivement (p.ex.) le contenu culturel diffusé via des organes tels: le cinéma-création belge (style Dardenne), certains théâtres, de nombreux spectacles populaires dits "gratuits", chacun vivant et s'organisant largement à partir de subsides "culturels" publics. Pour le profit de quelles thèses et obédience?
- Si vous observez...

Mais à vous lire à chaque commentaire, je doute vraiment que vous observiez.
Détail: je ne suis pas un (libéral) sectaire ni le théoricien d'un dogme.

Alexis de Tocqueville

Pardon Alex et à bientôt.

Jean-Philippe

@L'observateur,

SI Yves Leterme n'est pas d'accord, pourquoi ne propose-t-il pas un retour à la Belgique unie ? Que je sache, il ne subit pas la situation contre son gré, au contraire, il cherche à l'amplifier, donc, il est coupable au même titre que ses prédécesseurs. Sorry

alex

Oh, mais je suis d'accord. Je crois que tu m'as lu en diagonale, mon post était ironique.

Alexis de Tocqueville

Eric et Alex,
Vous pouvez commander pour 3 euros sur le site du MR : "Qui a peur du libéralisme?" ou vous procurer l'édition spéciale du Point "Les grands penseurs du libéralisme".
Vous découvrirez un courant de pensée humaniste, efficace, fonctionnant avec des règles, prônant l'éthique du capitalisme, etc.
Ainsi, un capitaliste pur s'accommode du travail des enfants en Chine car seul compte le profit. Un libéral embrasse également la philosophie libérale à l'origine de la Déclaration des Droits de l'Homme et l'abolition de l'esclavage. Il pourfend la rente et le monopole. Le libéralisme est par exemple consubstantiel à la liberté syndicale et au droit de grève mais soutient que ce dernier n'est pas absolu et n'est pas supérieur par exemple au droit de propriété (lire Institut Molinari, Alternative libérale, Le Québec Libre, etc.)
Le libéralisme est favorable à un encadrement légal ou réglementaire mais uniquement pour plus d'efficacité.
Il n'est pas utopique en cela qu'il est appliqué partout à des degrés divers. Divers courants l’agitent, des minarchistes aux libéraux étatistes comme Rawls. Un penseur récent et très lisible du libéralisme est Nicolas Baverez qu’on peut lire dans Le Point.
Je suis moi-même un ancien social-démocrate et j'ai découvert le lib vers l'âge de 30 ans. C'est fou à quel point on est conditionné à penser que l'Etat peut tout...
Bien à vous,

alex

"les grosse sociétés qui elles [...] et n'hésitent pas a s'asseoir sur ses grands principes quand il s'agit d'empocher des subventions publiques, obtenir des passe-droit en corrompant des élus, etc..."

En somme, si je vous suis, le seul problème du libéralisme est la corruption du public?

paul

Effectivement

Quand une société - peut importe sa taille - veut s'assurer une position, et fausser le jeu du marché, c'est à l'état, ou à un de ses représentants qu'elle s'adresse.

Et c'est le contribuable - c'est à dire la collectivité, si chère aux socialistes, qui paye.

Un raison suffisante pour ma part pour limiter le rôle de l'état dans la société. Parce que cela revient à protéger certains au détriment de tous les autres.

"Les producteurs protégés d’un pays suppriment la concurrence du dehors. Ils relèvent d’une manière factice, par le fait des primes, la valeur de leurs produits. Ils prélèvent sur les consommateurs un impôt privé. C’est une forme de capture: car en retour de cette augmentation de prix, ils ne leur donnent rien."
G. de Molinari.

eric

Quand je parle de petits commerçants c'est sans mépris , juste pour faire la distinction avec les grosse sociétés qui elles savent très bien quoi penser du "libéralisme" et n'hésitent pas a s'asseoir sur ses grands principes quand il s'agit d'empocher des subventions publiques, obtenir des passe-droit en corrompant des élus,etc...

eric

"Le libéral, lui, veut que l’Etat en reste à ses fonctions régaliennes : Justice, défense nationale, police, gendarmerie, Voiries, etc. et ne s’occupe pas, par exemple, de construire des avions, des automobiles voire même s’occupe de chemins de fer"

C'est bien beau tout ça mais c'est totalement utopique ! le rêve (le cauchemar?) communiste mais à l'envers!
Qui va dicter les rôles réservés à l'Etat ? vous parlez de la défense, en Irak l'armée américaine sous-traite certaines missions à des société de sécurité (ce qu'en language courant on appelle des mercenaires), vous parlez de police mais dans nos rues ce sont déjà des sociétés privées qui distribuent les amendes aux contrevenants...
En fait il se trouvera toujours un ultra pour restreindre un peu plus les fonctions régaliennes et pousser vers ce que vous appelez le libéralisme mais qui à mes yeux n'est jamais que de l'anarchie, une porte ouverte à tous les excès.
Le paradis libéral n'existe pas plus que le paradis communiste c'est juste une théorie à deux balles pour faire rêver les petits commerçants!
Sarko un pragmatique plus qu'un libéral ? tant mieux , finalement il n'est peut être pas si mauvais que ça alors....

Pitiviers

Sais pas où ni quand mais j'ai lu qu'un certain Thomas Spitaels ne serait pas étranger à cette grande société d'excellence qu'est IFCA...

Robin des terrils

Plus on gratte, plus on approfondit le chancre rouge.
Liège avait connu ses milliards de Lewalle 'oubliés' sur des comptes suisses.
Charleroi révèle son pendant du même acabit.

Dire qu'on découvre est mensonge. Car Le Vif-L'Express avait déjà éclairé le cas des pensions des fonctionnaires dès le 4e trimestre 2006! Donc la gesticulation télévisuelle des Wilgaut et camarades n'est que cinéma et mensonges.
Comme toutes ces malversations ne peuvent se réaliser sans un ...réseau... on conclura que des têtes d'engraissés publics doivent encore tomber.
Pitoyable gestion. Qu'attendent donc nos fonctionnaires pour parler à coeur ouvert?

Sauveur

C'est pas tout neuf, mais cela instruit. http://www.charleroi-democratie.be/BeeSPIP/article.php3?id_article=478

Lombard

Je ne crois pas que le bout du tunnel soit en vue à Charleroi, Wilgaut aujourd'hui au Palais de Justice et les fameux placements Van Cauv-iens à l' IFCA ( Compagnie Financière dont le boss est le fils Spitaels le Athois ), les ex-pontes carolos n'ayant plus rien à espérer vendent la mèche et commence à admettre ENFIN que tout le système a été mis en lieu et place par Van Cau ! Heureux mariage à toi Van Cau aux Issambres avec Colette ( co-directrice du Bois du Cazier ) en Septembre, les amis carolos ayant profités de tes combines devront porter des cagoules ... ?? parce qu'il appert que nombre de paparazzis seront AUSSI là !!

Alexis de Tocqueville

Cher Eric,

De fait, si l’UMP et le MR ont relativement échoué c’est parce qu’ils n’étaient pas suffisamment libéraux. La city de Londres, par exemple, a définitivement émis son verdict : Sarkozy n’est pas libéral, mais interventionniste.
Quelques exemples à la clé : les heures supplémentaires. C’est une usine à gaz pour les vrais libéraux. Sarko a raison de diminuer le poids de la fiscalité sur les heures supplémentaires. Mais le problème c’est l’ensemble du droit du travail et le marché du travail. Il faut faciliter les licenciements comme au Danemark, cela facilite paradoxalement l’embauche (les patrons n’ont pas peur de licencier donc ils embauchent). L’Etat doit parallèlement assurer un filet de sécurité par des allocations de chômage plus courtes dans le temps mais plus dignes. Donc, les heures sup’ vont peut-être créer un peu d’emploi mais cela ne suffira pas.
Exemple 2 : la TVA sociale. Globalement, il vaut mieux diminuer les taxes et prélèvements directs sur le travail et les déplacer vers des taxes indirectes (cf. l’Irlande). Les socialistes crient haro parce que l’impôt sur le revenu est plus « juste ». Faux : la TVA taxe la consommation intérieure mais aussi les produits importés. Elle finance dont l’Etat en partie sur les produits fabriqués à l’étranger. Donc les Chinois et les Indiens financent la sécu. Le hic c’est que 80% des importations françaises viennent de l’UE. Donc si tous les pays de l’UE font la même chose, on va se manger entre nous.
Exemple 3 : les golden parachutes. Sarkozy veut légiférer pour les empêcher. Ce n’est pas libéral. Une firme privée fait ce qu’elle veut. Pour un libéral, seuls les parachutes offerts par des entreprises dont l’actionnaire principal est l’Etat pourraient le faire, et encore.
4 : La place de l’Etat : Sarkozy veut le renforcer et le rendre plus efficace. Le libéral, lui, veut que l’Etat en reste à ses fonctions régaliennes : Justice, défense nationale, police, gendarmerie, Voiries, etc. et ne s’occupe pas, par exemple, de construire des avions, des automobiles voire même s’occupe de chemins de fer.
Sarko veut des gros centres de décision en France et que l’industrie stratégique (nucléaire, etc.) reste français. Pour un libéral, peu importe : que le plus efficace gagne. Le patriotisme économique n’a pas de sens pour un libéral.
Exemple 3 : l’assurance maladie. Aucun plan de survie ne fonctionnera alors que le système est prévu pour une pyramide démographique qui s’est inversé depuis 20 ans. L’espérance de vie énorme des Français plombe le système. Un libéral proposerait la privatisation via des épargnes-soins à côté d’un système public uniquement pour les démunis. Sarko ne suit pas cette voie-là et propose des franchises pour « atténuer » la surconsommation au niveau des soins banals. Emplâtre sur une jambe de bois.
On pourrait multiplier les exemples pour démontrer que Sarko est le plus libéral possible pour un Français. Mais c’est en fait un pragmatique.
Ceci n’empêche qu’il y a des libéraux à l’UMP mais ceux-ci se plaignent que leur courant est sous-représenté dans le gouvernement. Gaïano est séguiniste, Hortefeux RPR version antiquité… Madelin a déjà dit : « Sarko est trop timide ».
En conclusion, il est possible que la 3e voie incarnée par Sarko échoue parce qu’il n’a pas voulu aller assez loin dans les réformes libérales.

Phare au xénon

Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne ?
@ Didier, vous qui semblez donc l'avoir à si courte portée (pétrole, bougie?)

Serge Kubla (plutôt un certain nombre de gens compétents en économie qui faisaient son entourage) avait lancé une suite d'initiatives (cfr. avis concordants de l'UWE, UCM, CESRW,...). Initiatives vite démantelées ensuite, avec l'autorisation bienveillante du sulfureux VanCau, alors encore un Mi-Président non déchu. Faudrait s'en souvenir, Didier. Si la mémoire vous manque, pensez à ces pilules qui fertilisent le fonctionnement des synapses? Ou à la R&D lancée sur Alzeihmer.
Entre autres, il y avait le '4x4' à pétrole entrepreneurial, une version non polluante pour les rally de Francorchamps.

@ Eric (dont on n'a plus entendu la cousine Sylvie depuis l'avant-élections):
Je vous conseille la lecture de deux sources 'détendues':

http://www.lepan.be/?p=1527#more-1527
qui constitue une intéressante étude patronymique sur les célébrités belges. Plutôt que de parler d'une France dont vous ignorez visiblement la sociologie récente.
Soit encore le pointeur de notre l'Abbé R. (vaut le détour ici):

http://www.rue89.com/2007/06/21/segolene-royal-doit-elle-liquider-les-idees-du-ps

ç'est bon pour le fonctionnement des synapses infectées par la rouge-éole. Nous on soigne ça au bleu (de méthylène).

Lombard

L'année dernière vous aviez évoqué (suite à une étude ) les 10 milliards d'Euros qui étaient " offerts " à la Wallonie par la Flandre. Beaucoup d'études universitaires ont démontré que cela se stabilisait pratiquement vers le zéro si on prenait en compte certains postes, et les flamands ont AUSSI lu ces résultats, donc GEEN PANIEK !! http://destexhe.blogs.com/dossier/2006/06/in_de_warande.html

eric

> Didier D

Quand un politicien de droite échoue il suffit de dire : "de toute façon ce n'était pas un VRAI libéral"

Par exemple Jacques Chirac :
"Chirac est un radical socialiste d'origine et considère le libéralisme comme une perversion pire que le communisme" (Alexis de Tocqueville) ou "Chirac un libéral? Je crois qu'aucun des libéraux ici présents ne lui donnera ce titre" (Paul)

Voila! c'est simple non ?
(évidement personne ne se demande comment l'UMP (le parti de monsieur Sarkozy) a bien pu soutenir deux fois de suite un faux libéral aux présidentielles...je suppose que l'UMP n'est devenu un parti libéral que le 6 mai 2007 au soir)

Didier D

@ jean-philippe (et @ qui veut...)

Qu'est-ce qui a été entamé concrètement en Wallonie quand le MR était au pouvoir ? Il ne me semble pas que Kubla ait laissé un souvenir impérissable dans les mémoires. La F1 à tout prix à Francorchamps, ça tout le monde s'en souvient, mais pour le reste ?

Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne ?

Babette

Le mensonge est-il le propre de la femme?
* si on lit rue89, Ségolène fut menteuse. Exact, c'est avéré.
* si on lit LeSoir, Bénédicte est menteuse. Duplicité diront d'autres.
* si on écoute Milquet, elle ment. Mais non, dit Viseur, juste circonstancielle.
* si on écoute sainte Elio, mentir n'a jamais tué personne voyons-nous.

ça c'est bien vrai, disent tous les gras machos de l'USC Charleroi...

L'Observateur pas d'accord

Jean-Philippe : ""Défendre les thèses institutionnelles qui ont déjà coûté des milliards au pays n'est pas le bon sens.""

Remarquez que Yves Leterme n'y est pour rien. Gaspillages, certes.
Imputables à des flamands et autant de wallons, génération années '60s, bientôt complètement passés Six pieds sous terre. En passe de trinquer devant St Pierre le jour du Jugement dernier pour leurs erreurs?
Alors, pas de confusions SVP. Si des politiciens à cheveux blancs ont cru utile de partager le gâteau communautaire, avec enflures des postes parlementaires et fonctionnaires, ce n'est pas à la génération montante de subir nos critiques. Eux (et nous) subissons les "avancées progressistes (sic)" de leurs pères, rouges ou oranges!
= = =
L'Abbé (pas résineux)
"rue89", c'est bien ce site créé par 4 anciens de LIBé
en quête d'une protection accrue de la presse après les problèmes rencontrés chez amis du Le Monde puis chez leur propre employeur?
Quel état d'esprit doit-on y percevoir?

L'Abbé Résina

Rien à voir avec le schmilblik, mais un article qui vaut le détour ici:
http://www.rue89.com/2007/06/21/segolene-royal-doit-elle-liquider-les-idees-du-ps

Ségolène Royal doit-elle liquider les idées du PS ?

Jean-Philippe

"Il ne suffit de se balader avec la Standaard sous la bras, encore faut-il savoir le lire" (Jacques Simonet à propos d'EDR)

Hors, c'est là que ça coince. Durant les années 60, les 'flamins' étaient ceux qui faisaient toutes les basses besognes de la riche Wallonie industrieuse. Plus tard, ils ont été remplacé par des immigrés (de l'Europe du sud et de l'est pour commencer, de plus loin ensuite). Du coup, ils ont développé un 'complexe Wallon' qui n'est pas prêt de s'éteindre. C'est ce qu'ils comptent nous faire payer aujourd'hui (avec les intérêts).

Si Yves Leterme peut apparaître comme plus fiable que Milquet ou EDR, il ne m'apparaît pas de bon sens. Défendre les thèses institutionnelles qui ont déjà coûté des milliards au pays n'est pas le bon sens. Comment peut-on diriger la France avec 15 ministres et la Belgique avec plus 60 et se dire de "bon sens" ?

Libérer la Wallonie de l'emprise socialiste est sûrement la première chose à faire, mais que cela ne donne pas des idées à d'autres cliques (humanistes ou vertes). L'avenir de la Wallonie passe par un redressement économique drastique. Cela avait été entamé sous la législature régionnale précédente avec le MR au pouvoir, puis, les baronnies du PS ont préféré changer de cap pour enfoncer la région un peu plus dans le marasme.

L'Observateur attentif

{Je pense que les Wallons en font leur tête de turc".
(Le père d'Yves Leterme à la DH le 12 juin).}

Pas lecteur de la DH, je le pense, moi aussi. Si on observe attentivement les positionnements du P.S. et du CdH., notre Wallonie baigne dans la défensive, et rien que ça. Profil type d'un Cdh qui aime volontiers manger à des râteliers multiples, selon les opportunités qui se présentent. "Mettre deux fers au feu" dit une vieille expression de chez nous. Un petit coup à gauche avec l'efféminé rouge pour complaire les affiliés de l'aile gauche CdH ...et la CSC. Un petit coup vers la Flandre et ceux d'Yves Leterme, dès qu'il s'agirait de profiter d'un marchepied pour remonter dans le train du fédéral. Bref, une dualité de position qui reflète une hypocrisie congénitale de l'ex-PSC toujours bien actuelle après l'avoir repeint en orange CdH. Il est vrai que rouge et orange, ça fait vite une confusion chromatique chez les daltoniens nous disent les médecins ophtalmologistes.

Pour avoir suivi les thèses flamandes [hors les positions nationalistes NV-A et VB ], je perçois Yves Leterme comme un homme de BON SENS. Certainement un interlocuteur plus fiable que ne le sont des Mme Milquet et l'anguille dirupienne (reprenant ici l'expression de je ne sais quel intervenant). Epoustouflantes réparties de Nicolas Sarkozy hier soir en premier dialogue Présidentiel. Nous en francophonie avons encore à nous inspirer de ce style. Mais il faudrait pour ceci avoir des dirigeants d'une autre taille intellectuelle que des petites gens de manigances comme la clique Di Rupo et sa fiancée de service.

Roger

Leterme est diabolisé parce qu'il fait le constat que la Wallonie-PS ne changera jamais et qu'il faut donc s'en débarrasser, que le PS est la principale source d'indépendantisme flamand. Je suis sûr que pas mal de Flamands n'ont pas voté sp.a pour être sûrs de ne pas avoir le PS au pouvoir. Si l'orange-bleue peut démontrer qu'il y a un vrai changement en Wallonie, les exigences flamandes baisseront.
Mais ils ne renonceront pas à l'anomalie BHV.

Lombard

Sur ses paroles concernant la Wallonie, Leterme a totalement raison, mais on ne sait pas s'il avait dit réellement que les Wallons étaient trop bêtes pour étudier le flamand. Cela m'étonnerait de sa part, mais comme on aime broder en Wallonie surtout côté PS ...De toute façon, il est incontournable et il faudra s'arranger au mieux avec lui.

Alexis de Tocqueville

C'est ce que dénonce Luc Delfosse dans un édito récent et Marc Moulin dans Télé-moustique (pas vraiment des ultra-linéraux) : depuis 20 ans, la crise est toujours derrière nous, les affaires font partie du passé, "on s'en occupe, dont' worry", "on reprend tout en main", il n'y a pas d'alternative au PS sinon des ultra-libéraux qui font "détricoter les acquis sociaux", etc.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan